Essaims d'abeilles et nids de frelons

Des essaims d’abeilles ou nids de frelons dans les parcs, procédure d’intervention avec la Direction Parcs Jardins et Paysages.

Dans tous les cas, présence d’un essaim d’abeilles ou de frelons sur votre chemin : en premier lieu, le laisser tranquille, ne pas s’affoler. L’essaim a été identifié par nos équipes, ne pas s’en approcher. La ville a été informée de sa présence. Chaque zone est balisée sur les sites accueillants du public (zone de sécurité). Laisser faire les professionnels ou les gens habilités et équipés pour cette tâche.

Intervention des équipes de la Ville

Nos équipes n’interviennent que sur le domaine public et privé de la Ville d’Angers comprenant des espaces verts et/ou des arbres d’alignement. La Direction  des Bâtiments a en charge les interventions sur les bâtiments publics et privés de la Ville dont elle a la gestion.

Sur espace privé

Le constat est en principe fait par la Direction Environnement Déchets qui transmet éventuellement les coordonnées de prestataires. Sur le domaine privé qui n’appartient pas à la Ville, c’est au propriétaire de faire intervenir à ses frais un prestataire.

Sur espace public ou privé de la Ville

Nos équipes se déplacent sur site afin de repérer le nid, sa hauteur, sa situation.

S’il s’agit d’un essaim d’abeilles, nous faisons appel à un apiculteur qui pourra les récupérer (hauteur maxi : 5/6 mètres). Au-delà de 5/6 mètres, l’apiculteur qui utilise « un sac en toile » monté sur une perche télescopique ne pourra récupérer l’essaim. Dans ce cas, 2 solutions : il y a peu de risque pour le public (pas d’intervention) il y a danger pour le public (destruction). Par contre, il faut savoir que l’essaim peut rapidement aller s’installer ailleurs.

S’il s’agit d’un nid de guêpes, frelons européens, frelons asiatiques jusqu’à une hauteur de 20 mètres : c’est une entreprise qui intervient à la demande de la ville. Intervention dans tous les cas, risque immédiat ou non pour le public

Intervention sur très grande hauteur au-delà de 20 mètres : La ville fait appel aux SDISS (pompiers) pour intervention à la grande échelle.

Il faut savoir que l’abeille même en masse n’est pas nuisible bien au contraire, elle participe à la biodiversité. Le frelon considéré comme invasif et dangereux pour la biodiversité et la filière apicole, n’est pas plus dangereux et agressif à l’égard de l’homme que les abeilles ou les guêpes. L’objectif c’est d’abord d’identifier les insectes invasifs et/ou ravageurs de connaître leurs caractéristiques (historique, biologie, risques encourus…) puis de gérer et d’intervenir si besoin (poser des pièges, éradiquer …).

Pièges simples à faire contre les frelons pour son jardin : voir vidéo

http://www.youtube.com/watch?v=KEREHw283g0

EXEMPLES D'INTERVENTIONS SUR LA VILLE D'ANGERS