La Programmation

Tempo Rives, scène musicale d'été

Avec une programmation audacieuse, mêlant groupes issus de la scène locale et têtes d’affiche nationales voire internationales, Tempo Rives donnera des couleurs à l’été, du 13 juillet au 16 août.

MERCREDI 13 JUILLET // Cale de la Savatte // Feu d'artifice et Scarecrow

23h // Feu d'artifice

Le feu d’artifice ouvrira les festivités de l’édition 2016 de Tempo Rives sur le thème: "En route pour Rio!".

23h30 // Scarecrow / hip hop, blues (France)

Scarecrow vous emmène dans un monde où le blues et le hip hop ne font qu’un, où le groove est roi! Des complaintes nées au début du 19e siècle dans les champs de coton américains, aux sons urbains des métropoles trépidantes du 21e siècle, le quartet improbable propose une synthèse excitante.

Ils rendent hommage aux mouvements fondateurs tout en contournant leurs codes, ramenant le blues à la sueur et le hip hop à ses racines instrumentales. Sur scène, le groupe confronte les générations dans un exercice de style périlleux: mêler deux langues, deux cultures et deux instruments.

Avec son grain de composition unique et ses performances tonitruantes à travers 400 concerts dans dix pays, les quatre toulousains continuent de défendre haut et fort l’étendard blues hip hop!

En savoir plus

MARDI 19 JUILLET // Cale de la Savatte // Little Boxon'g et Otis Taylor

19h // Apéro Mix

20h // Little Boxon'g / swing vocal

Trois voix en une, trois pin-up qui chantent leur amour du swing vocal, talons hauts, robes cintrées, harmonies ajustées... De l’ambiance suave et feutrée d’un cabaret des années 40 aux rythmes fiévreux d’un bal lindy hop, laissez-vous gagner par l’optimisme exalté de ces trois nanas et de leur univers rétro.

En savoir plus

21h // Otis Taylor / jazz, blues (USA)

Arrivé de nulle part, ou plutôt du fin fond du Colorado, drôle de destin que celui d'Otis Taylor. Après une carrière musicale infructueuse, initiée très tôt, il délaisse son banjo en 1977.

Vingt ans plus tard, il revient avec des albums dont les titres intriguent (When Negroes Walked The Earth; White African; Respect The Dead…). Otis Taylor cultive sa différence et offre un son obsédant, inclassable et intemporel.

Dans sa "Transe blues", il évoque le passé mais son propos est bien actuel. Minimalistes et intenses, ses cruelles complaintes ont alors séduit le réalisateur Michael Mann pour faire la bande originale du film Public Enemies, avec Johnny Depp et Marion Cotillard.

En savoir plus

MERCREDI 20 JUILLET // Château d'Angers // Tempo Rives pour les enfants avec Okonomiyaki et Bel Air de Forro

19h // Okonomiyaki / concert classique-noise (France)

Adepte des collaborations contrastées, Mami Chan surprend encore, en propo­sant cette fois-ci une version moderne du concert de musique classique. Grâce à son association avec le musicien "noise" Pascal Moreau, ils cassent les codes de ce genre musical.

Sur son petit piano, elle interprète avec malice Bach, Schuman et autre grands classiques qu’elle mélange à ses propres compositions. Lui les transforme au goût du jour à coup de guitare saturée, de théremine et de kalimba.

La voix sucrée de l’artiste japonaise entraîne définitivement le public dans ce récital frais et décalé. Un pari audacieux tenu par la complicité de ce duo.

20h // Bel Air de Forro / musique populaire (Brésil, Bretagne)

Quand Mariana Caetano, chanteuse brésilienne, véritable tornade scénique rencontre Yann Le Corre, accordéoniste virtuose issu de la nouvelle génération des musiciens bretons, et Marcelo Costa, implacable percussionniste de São Paulo à la précision chirurgicale, cela donne Bel Air de Forro... Une fusion musicale virevoltante, un son unique qui emporte tout sur son passage.

Depuis 2012, Bel Air de Forro est un groupe imprégné de cette musique dansante du Nordeste du Brésil.  Trois musiciens se sont emparés de la tradition musicale populaire à travers le son de l'accordéon, de la zabumba et de chants chaleureux.

C’est ainsi qu’ils invitent le public à danser à deux, en ronde, enlacée, en famille... En somme à faire la fête!

JEUDI 21 JUILLET // Cale de la Savatte // Sheraf et Mbongwana Star

19h // Plateau radio en direct et en public sur le parvis du Quai

20h // Sheraf / rock garage psyché

Sheraf, c’est quatre jeunes avec la plus grande désinvolture. Ici pas de fioritures, c’est cash, c’est brut. Dans un genre stoner/psyché qui sent l’arrière-salle de pub de biker, on n’aime pas bien se prendre la tête. Ces quatre-là ont au moins autant de talent que de sens de la dérision.

En savoir plus

21h // Mbongwana Star / psyché rock (Congo)

Mbongwana Star, est un groupe de la République Démocratique du Congo. Parmi ses sept membres, on y retrouve Coco Ngambali et Theo Nzonza, piliers du mythique groupe Staff Benda Bilili.

Dans les bidonvilles de Kinshasa, les groupes naissent et se recyclent sans cesse. La musique, les instruments, la mode, la bijouterie, les bidules à pédales ou les véhicules à moteur, tout renaît des inépuisables tas de ferraille.

Coco et Théo ont recruté les éléments fondamentaux du groupe au sein de la jeune génération afin de créer Mbongwana Star. Aujourd’hui, le groupe est propulsé sur le devant de la scène et prépare sa tournée mondiale.

En savoir plus

MARDI 26 JUILLET // quartier de Belle-Beille - Place Marcel Vigne // Listen to This, Babel et Mambanegra

19h – Listen to This

Après une semaine de résidence avec l’association l’R de Rien, des jeunes angevins présentent leur création musicale. Le mot d’ordre du projet Listen to this: prendre plaisir à jouer, à écrire et à échanger.

20h – Babel / chant, son/électro

Coup de coeur du public.

Des samples venus du bout du monde, des cordes griffées par l’archet puis caressées du bout des doigts, des claviers de synthèse embrasés par un beat incendiaire, une vocalise dans des mots qui crient, qui saignent, des mots-ragie...

Tout un programme que les quatre musiciens incarnent avec l’énergie folle de l’urgence, parce que tout se passe ici et maintenant. Après deux passages aux Francofolies et des concerts aux six coins de l’hexagone, le groupe ligérien revient avec son opus Bless(e) You. Un show explosif, sensible et puissant.

En savoir plus

21h – Mambanegra / salsa, funk (Colombie)

La Mambanegra (Mamba noir, l’un des serpents les plus venimeux au monde) est un puissant orchestre de musique latine. Son venin? La salsa new-yorkaise des années 70, tout en intégrant des éléments de musique jamaïcaine, de funk et de hip hop dans une fusion explosive et virtuose.

Mise en avant comme l’un des cinq meilleurs groupes colombiens, la Mambanegra est sans aucun doute une décharge électrique que seul un pays à la culture aussi riche que la Colombie peut engendrer.

En savoir plus

JEUDI 28 JUILLET // Cale de la Savatte // Grise Cornac et Baba Zula

19h // Apéro Mix

20h // Grise Cornac / chanson vibratile

C’est une fille qui chante. Elle dit qu’elle s’appelle Grise. Elle est brune et petite. Sa voix est douce mais piquante aussi. C’est presque rockn’roll. Parfois, elle fredonne, parfois elle crie, elle chante la vie, la mort, l’amour.

Et puis, il y a un mec avec une bonne bouille auprès d’elle qui fabrique du joli, du doux, du rond. Elle dit que c’est son Cornac. Il gratte des instruments en bois; il a une guitare et un violoncelle et, quand il joue de leurs cordes, on dirait que Grise s’envole.

Sur scène, ce duo captive, embarque son public dans un flot de paroles poétiques, le menant presque à un état d’hypnose...

En savoir plus

21h // Baba Zula / rock psychédélique (Turquie)

Musiques traditionnelles, dub oriental, rock décalé, show psychédélique, reggae sensuel et kitsh surréaliste, Baba Zula est né à Istanbul en 1996 autour de Levent Akman, Murat Ertel et Cosar Kamçi.

Ils incarnent le melting pot culturel de cette mégalopole transcontinentale et cosmopolite. A la fois ancrés dans la tradition turque orientale, dans le rock'n'roll 60s et dans l'électronique dub moderne, ils sont les fers de lance de la scène underground et libertaire stambouliote...

On a ainsi pu les découvrir récemment dans la bande originale du très beau film "Mustang" de Deniz Gamze Ergüven, après le documentaire culte "Crossing the Bridge - The Sound of Istanbul".

En savoir plus

MARDI 2 AOÛT // Cale de la Savatte // Francois Collet Trio et Sarah Murcia

19h – Apéro Mix

20h – François Collet Trio / jazz, rock

Power trio angevin, leur musique se situe à la frontière du jazz traditionnel et du groove. Un savant mélange de jazz, de rock, de funk. Le groupe laisse une large place à l’improvisation en mêlant effets, distorsions et pédales en tout genre.

En savoir plus

21h // Sarah Murcia / jazz, punk (France)

Sarah Murcia présente son nouveau disque conçu comme une variation autour de l'album "Never Mind the Bollocks". Elle décortique, réinterprète, se nourrit de la musique des Sex Pistols, pour exprimer la sienne.

Une musique qui mêle jazz, rock et chanson et pour laquelle Sarah Murcia est accompagnée de son groupe, Caroline, avec le renfort du pianiste Benoît Delbecq et du danseur/crooner Mark Tompkins.

Il s'agit aussi de revenir sur un groupe mythique et un album culte dont la sortie en 1977 a provoqué un scandale sans équivalent dans l'histoire de la pop music. Un "assaut musical dépravé contre la monarchie britannique" lisait-on dans la presse de l'époque.

En savoir plus

JEUDI 4 AOÛT // Cale de la Savatte // VedeTT et Christine Salem

19h // Apéro mix

20h // VedeTT / pop spleen wave

VedeTT s'est établi dans l'univers de la pop avec une "spleen-wave" très personnelle et une sensibilité insolente. Le groupe fait continuellement évoluer son univers artistique... Avec des influences de Lazzarus, de War on Drugs et d’Etienne Daho, il assume sa rythmique plus dansante, mais toujours fidèle à son spleen mortel.

VedeTT inspire une musique "cold" mais chaleureusement sincère, dans laquelle il faut s’envelopper d’urgence.

En savoir plus

21h // Christine Salem / maloya-pop (La Réunion)

C’est une des rares voix féminines du maloya, une personnalité charismatique et forte. Depuis son enfance, Christine Salem n’a jamais cessé d’écrire et de composer. Venue de l’Île de la Réunion, ce pays maloya où les morts parlent aux vivants, elle remplit ses cahiers d’écriture au milieu de sommeils agités.

Une voix très grave dans un corps de femme, des textes emportés sur des musiques en transes ou des complaintes en lamento sur des rythmes endiablés. Surtout, c’est une langue inventée, où les onomatopées se mêlent aux accents créoles, arabes, malgaches et swahilis.

Christine Salem est un diamant brut qu’elle façonne à sa guise; une artiste extraordinaire qui suit une voie singulière, rétive à toute forme de compromis, rebelle par nature, insoumise par culture, marquée par un besoin absolu de liberté.

Comment pourrait-il en être autrement pour celle qui est née un certain 20 décembre, jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage à la Réunion?

En savoir plus

MARDI 9 AOÛT // Cale de la Savatte // Anga Tafè et Sons of Kemet

19h // Apéro Mix

20h // Anga Tafè / afrobeat, afro-groove, world music

Anga Tafè s’est créé en 2015 autour d’un projet réunissant des musiciens Bamakois et Angevins. De leurs différents univers est née une musique éclectique qui a pour fil conducteur le groove de la musique africaine.

Baba, artiste malien et élément moteur de la formation, chante en bambara, langue nationale du Mali. Les membres du groupe se sont nourris des rencontres avec de grands artistes maliens comme Cheick Tidiane Seck, Sékou Bah… et de plusieurs voyages au Mali pour développer un son unique.

Préparez-vous à danser avec Anga Tafè !

 En savoir plus 

21h // Sons of Kemet / jazz, afro, punk (UK)

Shabaka Hutchings, 31 ans, est un des phénomènes de la nouvelle scène jazz Londonienne. Rapidement remarqué sur ses collaborations et encouragé par les prescripteurs britanniques (BBC, Mobo, Gilles Peterson, Ronnie Scott’s...), Sons of Kemet est son premier projet en tant que leader.

Cette formation atypique - un saxophone ténor, un tuba et deux batteries - sonne tel un brass band de poche sur-gonflé. Les quatres musiciens proposent une nouvelle forme bouillonnante entre jazz, punk, free jubilatoire, great black music: un road trip entre la Nouvelle-Orléans, l’Egypte antique, Addis-Abeba et l’Afrique de l’Ouest.

Les concerts de Sons of Kemet sont autant de cérémonies incantatoires appelant le public à se libérer sur un tempo transe. Shabaka, leur premier album, a conquis l’Angleterre et tourne depuis dans toute l’Europe, touchant simultanément les fans de jazz et un nouveau public émergeant, affranchi des classifications, à la recherche de "la bonne musique".

En savoir plus

JEUDI 11 AOÛT // Quartier de la Roseraie, place Jean-XXIII // Bentham et Temenik Electric

19h // Concert de Rose (variétés), artiste soutenue par le centre Jean-Vilar

20h // Bentham / rap

Après avoir fait ses armes au sein de groupes tels que l’Asphalt’ Muzikale et Le Poing Final à Angers, Bentham se lance en solo, toujours avec la volonté d’emmener son rap vers des sonorités plus larges, en apportant autant de soin aux flows qu’aux instrumentaux choisis.

Depuis, les projets fusent avec la sortie de deux EP en 2015: "265:153, In Laudatione" et "Magna Evasio". Une première carte de visite qui permet de caresser l’univers de Bentham et qui annonce surtout d’autres efforts à venir...

En savoir plus

21h // Temenik Electric / arabian rock (France)

Plébiscité par la critique internationale pour son premier album, Temenik Electric revient avec "Inch'Allah Baby", dix titres irradiés d’Arabian Rock, amplifiés par le vent sec et chaud du sirocco et sertis d’une pop futuriste aux embruns de western oriental.

Dans ce tourbillon d’identités, mis en valeur par Justin Adams (guitariste et réal de Robert Plant et Rachid Taha) et Tim Oliver  (Robert Plant, Sinead O’Connors, Charlie Winston...) dans les illustres studios de Real World, les riffs rock et la transe électro télescopent les musiques populaires du Maghreb.

Tandis que la langue arabe, entre émotions et incantations, porte l’évidence d’un appel à la danse, Temenik Electric transforme le choc des cultures en grand rock des civilisations. Intense et universel.

En savoir plus

MARDI 16 AOÛT // Cale de la Savatte // L'Adr3sse et Campbell Brothers

19h // Apéro Mix

20h // L’Adr3sse / beat-box, rap/blues

La douceur du blues, la dextérité du jazz, l’impact d’un beat-box percutant et la précision d’un rap débridé, L’Adr3sse est le rendez-vous de trois générations, trois personnages, trois esthétiques distinctes dont les influences respectives s’expriment au travers de passionnés funambules de leur art.

Amateurs d’improvisation, leurs prestations réservent toujours quelques surprises, comme les morceaux du nouvel EP "Le 59bis" en préparation et la présence de Dj Freshhh, qui soutient la formation angevine depuis ses débuts.

Dragueuse, survoltée, engagée et drôle, L’Adr3sse est la parenthèse des mélomanes, des amoureux et des enragés, capable de proposer le blues aux amateurs de punchlines et de convertir au rap les amateurs de jazz.

En savoir plus

21h // Campbell Brothers / blues, gospel (USA)

Si Jimi Hendrix, Eric Clapton et Django Reinhardt avaient eu l’idée de former un groupe avec Mahalia Jackson au chant, ils auraient presque pu rivaliser avec les Campbell Brothers. Une musique née dans des églises baptistes du sud profond et qui présente la particularité d’être jouée avec “pedal steel gui-tars” et “lap steel guitars”, des instruments généralement plutôt associés à la musique country. Voilà donc du gospel original comme on en entend rarement!