Exposition temporaire

Bilan des 24H de la biodiversité des 28 et 29 mai 2016

C’est au parc communautaire de Pignerolle (Saint-Barthélémy d’Anjou) que le Muséum d’Angers a invité le public à recueillir des données utiles à des programmes de recherches scientifiques. Accompagné par les experts des associations de naturalistes, les participants ont ainsi inventorié pas moins de 418 espèces dont 205 d’animaux.

A noter l’inventaire de 10 espèces de chauves-souris, dont la barbastelle d’Europe (cf photo), sur les 34 connues en France métropolitaine. Deux espèces de papillons en régression dans la région ont également été vues : la mélitée de lancéole et la petite tortue. Enfin, un papillon nocturne encore inconnu en Maine-et-Loire a été inventorié, il s’agit du Catoptria falsella (cf photo).

 

Le Muséum vous invite à découvrir le bilan de ces 24h.

 

 

Drôles d'oiseaux

Grâce à l’étude de l’anatomie des dinosaures et à la découverte de dinosaures à plumes en Chine, un lien de parenté étroit entre les reptiles et les oiseaux a été mis en évidence. Ainsi, les oiseaux partagent plusieurs caractères avec les reptiles actuels ou disparus notamment des écailles ou des plumes. Ils sont même de très proches parents des crocodiles et font encore partie du groupe des théropodes avec leurs cousins éteints tyrannosaure et velociraptor ! Depuis leurs origines reptiliennes, les oiseaux ont développé une grande diversité de formes et de modes vies mais ont toujours des plumes et pondent toujours des œufs.

Le Muséum vous invite donc à (re)découvrir les oiseaux du 14 octobre 2016 au 3 septembre 2017.