Bernard Calet

Mises en demeure, 2003 - Impression numérique sur bâche pvc et structure acier. - 240 x 240 cm. Collection Artothèque d’Angers, achat en 2007

Bernard Calet

Vit et travaille entre Tours et Angers (où il enseigne à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts).
 
L'œuvre achetée pour la collection de l'Artothèque est à la fois une image et un objet qui porte toutes les questions soulevées par l'ensemble du travail de Bernard Calet.
L'image numérique imprimée sur une bâche plastique est soutenue par un cadre de métal comme les calicots d'annonces publicitaires ou les programmes culturels installés sur les façades de bâtiments. Elle donne à voir frontalement l'arrière d'un camion de déménagement dont elle épouse quasiment le format.
Les objets invisibles sont rangés dans des bacs de plastique ou des cartons scotchés qui dessinent ensemble un véritable totem rouge et brun, sur un fond très sombre où l'on ne peut distinguer d'autres objets à l'exception d'un tabouret dans le coin inférieur gauche.
C'est la vision d'un habitat résumé à quelques caisses et prêt à se déplacer, celle d'un intérieur personnalisé devenu anonyme et projeté dans l'espace public par le biais de l'image. L'image elle-même est conçue pour devenir un objet éminemment urbain qui pose l'art comme moyen d'interroger à la fois l'espace et l'image, et les relations mouvantes et réversibles que nous entretenons avec l'un comme avec l'autre.