Laissez-vous conter le quartier Saint-Serge

Vue générale de l’ensemble Universitaire © Ville d’Angers - Cliché Marc Chevalier

Le quartier Saint-Serge : la reconquête d’une friche urbaine

Dès 1985 la municipalité d'Angers engage une réflexion pour la requalification de la friche industrielle de l'ancienne gare Saint-Serge qui bénéficie d'une situation privilégiée en bord de Maine, à proximité du centre-ville. Elle prévoit initialement d'installer un pôle d'activités ; rapidement les vocations tertiaire et résidentielle complètent le programme.

Un nouveau quartier en bord de Maine

Le projet de ZAC* et le parc urbain Lauréats en 1991 du concours d'architecture lancé en 1990, les architectes Fabrice Dusapin et François Leclercq, les paysagistes Jean-Marc L'Anton et Frédéric Girot conçoivent le projet d'aménagement du nouveau quartier avec le souci de créer un nouveau morceau de ville intégrant la mémoire du lieu. Ainsi le quadrillage du quartier est inspiré des îlots riverains de la ZAC, tandis que le mail planté reprend l'orientation linéaire des anciennes voies ferrées. La qualité des espaces publics de la ZAC et le traitement paysager des espaces verts révèlent aujourd'hui une appropriation exceptionnelle de ce nouveau quartier.
Seules prescriptions données aux architectes chargés des différents îlots : les gabarits et un devoir d'alignement afin de contenir l'échelle du site. Les différentes constructions s'échelonnent de 1996 à 2000 de part et d'autre du mail, axe structurant dont la plantation est assurée initialement comme préverdissement* du futur quartier.

Un symbole de verre

La Caisse Nationale Prévoyance (CNP)

Figure de proue du quartier, la Caisse Nationale de Prévoyance est construite en 1996 par les architectes concepteurs de la ZAC, parallèlement au boulevard et perpendiculairement à la Maine. Cet immeuble de bureaux renoue avec une certaine monumentalité : sur un soubassement de schiste, écho du matériau local traditionnel, se déploie une longue façade de verre, ponctuée par quatre atriums* double hauteur. La transparence du bâtiment compense avec bonheur la forte présence de la barre. La mise en oeuvre des matériaux est remarquable. Le tout confère au siège de la CNP un véritable statut de "bâtiment public", essentiel à l'identité d'un tel quartier.

Immeubles de bureau et de logements.© Ville d’Angers.Cliché Marc Chevalier

Logements et loisirs

Les fonctions résidentielles, éloignées des nuisances du boulevard, sont associées à des activités tertiaires dans quatre immeubles (Lionel et Martial Vié, architectes) qui occupent les îlots situés derrière la Présidence de l'Université. En 2000, le complexe  cinématographique Gaumont réalisé par une équipe parisienne (Daronian, Gayet, Baltrusaitis et Vedres, architectes) introduit les loisirs au coeur de la ZAC et prolonge le nouveau front bâti en bordure de Maine dans l'attente d'une continuité vers la zone commerciale…
Avec la CNP, il constitue une nouvelle ponctuation architecturale de la progressive réconciliation de la ville et de sa rivière.

  • Glossaire :

*ZAC : Zone d'aménagement concertée
*Préverdissement : En amont de l’aménagement d’un site, plantation de jeunes arbres et arbustes afin d’offrir un environnement de qualité dès la livraison des équipements
*Atrium : cour, couverte ou non, qui se développe en hauteur à l'intérieur d'un bâtiment
*Caillebotis : plancher constitué de panneaux à claire-voie formés de baguettes de bois assemblées en quadrillage
*I.T.B.S : Ingénierie du Tourisme, du Bâtiment et des Services de l'Université d'Angers (avant IMIS-ESTHUA).

 

 

Sandrine Prouteau et Bruno Letellier,Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Maine-et-Loire

2003

Résidence étudiante René-Rouchy.

Découvrez le quartier Saint-Serge

Renseignements, réservations

Vue générale de la CNP © Ville d’Angers - Cliché Marc Chevalier