Raconte-moi Angers du XIXe au XXIe siècle

Les Archives départementales

Livret pédagogique Raconte-moi Angers aux XIXe, XXe et XXIe siècles© SEVAH ANGERS.

Les grands changements urbains survenus à Angers au XIXe siècle sont évoqués au cours de cet atelier. Les élèves étudient la construction de plusieurs édifices à partir de plans et de dessins conservés aux Archives départementales de Maine-et-Loire.

Emploi du temps Raconte-moi Angers du XIXe au XXie siècle

Le jardin des Plantes et le jardin du Mail

Jardin des Plantes © Service éducatif Angers, Ville d'art et d'histoire.
Jardin des Plantes © Service éducatif Angers, Ville d'art et d'histoire.

Angers compte deux grands jardins au XIXe siècle. Ils sont les témoins de la montée en puissance d’une nouvelle partie de la société, la bourgeoisie. Sur les pas d’Alexandre Boreau, ancien directeur du jardin des Plantes, les élèves s’initient à la botanique. Ils sont aussi promeneurs, joueurs de maillet et apprennent comment sont dessinés les jardins à l’anglaise ou à la française.

Le Grand Théâtre et la place du Ralliement

Le grand foyer au Théâtre © Service éducatif Angers, Ville d’art et d’histoire.
Le grand foyer au Théâtre © Service éducatif Angers, Ville d’art et d’histoire.

Situé sur la place du Ralliement, le Grand Théâtre fut construit en 1871. Au cœur du renouvellement urbain du Second Empire il fut choisi comme élément structurant d’une vaste place à vocation économique et culturelle. Le décor de sa façade est inspiré des styles italiens et français. La salle de spectacle est construite sur un plan « à l’italienne » et  le rouge et l’or dominent son décor. La coupole est l’œuvre du peintre angevin Jules-Eugène Lenepveu.

L’Art nouveau, l’Art déco

Alcazar © Service éducatif Angers, Ville d’art et d’histoire.
Alcazar © Service éducatif Angers, Ville d’art et d’histoire.

A travers un parcours dans la ville, les élèves découvrent les nouveaux styles du début du XXe siècle et les innovations technologiques et décoratives de cette époque.

La Maison bleue
Cet immeuble fut construit entre 1927 et 1929 sur les plans de l’architecte Roger Jusserand et décoré par le mosaïste Isidore Odorico. Il est un des rares exemples d’architecture Art Déco à Angers et surtout l’un des plus beaux de France. Son nom vient des couleurs de la mosaïque employée pour le décor de la façade. Il resta attaché au nom du mosaïste Isidore Odorico  dont les réalisations se retrouvent en d’autres lieux de la ville : Caves du Ralliement, Salons de l’hôtel d’Anjou, herboristerie de la rue Saint-Aubin. La Maison bleue est protégée au titre des Monuments Historiques depuis 1998.

La danse contemporaine avec le Centre National de Danse Contemporaine

Le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers accueille les élèves dans ses locaux du théâtre Le Quai. Les élèves participent à un atelier de découverte de la danse contemporaine. Ils sont encadrés par des étudiants de l’école de danse du CNDC. L’atelier a lieu dans un des studios utilisés par le CNDC pour des répétitions ou de créations de spectacles.

Danse contemporaine © Service éducatif Angers, Ville d’art et d’histoire.
Danse contemporaine © Service éducatif Angers, Ville d’art et d’histoire.

Le Quai – forum des arts vivants

Le Quai est un établissement  ouvert depuis 2007 et regroupant plusieurs institutions culturelles : le forum des arts vivants, le Centre National de danse Contemporaine et le Centre Dramatique National – Nouveau Théâtre d’Angers. Il abrite deux théâtres, des salles de répétition et de création, une école de danse, des bureaux, des espaces techniques et un restaurant sur sa terrasse. Cette construction est l’œuvre du cabinet Architecture studio. Ils ont imaginé, grâce à ce vaste forum entièrement vitré, un bâtiment totalement ouvert sur la Maine et sur la ville.

La photographie

Un atelier sur le thème de la photographie est mis en place en collaboration avec l’Artothèque d’Angers. Lors d’un atelier, des photographies sont présentées aux élèves. Ils abordent ensuite le principe de la photographie et le fonctionnement d’un appareil. Les élèves réalisent un sténopé à partir d’une boîte hermétique dans laquelle ils percent un trou pour l’objectif. Les négatifs obtenus lors des prises de vues réalisées avec ce dispositif sont ensuite développés dans un labo photoUn atelier sur le thème de la photographie est mis en place en collaboration avec l’Artothèque d’Angers. Lors d’un atelier, des photographies sont présentées aux élèves. Ils abordent ensuite le principe de la photographie et le fonctionnement d’un appareil. Les élèves réalisent un sténopé à partir d’une boîte hermétique dans laquelle ils percent un trou pour l’objectif. Les négatifs obtenus lors des prises de vues réalisées avec ce dispositif sont ensuite développés dans un labo photo.