Histoire du quartier

Les Hauts-de-Saint-Aubin

La cité Verneau vers 1956.

Les Hauts-de-Saint-Aubin, l’innovation au service d’un nouveau quartier

Le quartier des Hauts de Saint-Aubin englobe la partie neuve du quartier et l’ancienne cité de Verneau, aujourd’hui en proie à une vaste opération de rénovation urbaine. Si vaste que l’ensemble des immeubles anciens sont sur le point d’être déconstruits, et leurs habitants, relogés. Qui se souvient du vieux Verneau ? Avant le tramway ? Avant  l’ouverture encore toute fraîche (en septembre 2012) de la cité éducative Nelson-Mandela. Un équipement phare qui regroupe en un site unique bibliothèque, crèche, école et centre de loisirs maternel.

 

Avant cela déjà, la construction du centre de maintenance des bus et des rames de tramway et l’aménagement du parc grand public du végétal Terra Botanica avaient déjà largement contribué à transformer le paysage.
 
Ces trois dernières années, dire que Verneau et le secteur des Hauts-de-Saint-Aubin a changé serait peu dire. Tout y est transformé,  et ce n’est pas fini puisqu’à terme, d’ici une dizaine d’années, ce nouveau morceau de ville, situé au nord d’Angers, devrait accueillir près de 20 000 habitants.
Nouvelles voiries, nouveaux aménagements urbains, nouveaux immeubles, nouvelles formes urbaines, nouveau cœur de quartier…Plus rien, ou si peu, n’est comme avant. L’organisation des déplacements aussi a changé ; le quartier a cette particularité en effet d’avoir été imaginé puis conçu autour de la première ligne de tramway (mise en service en juin 2011).

Campus de l’électronique.

Depuis 2009, les étudiants ont fait leur entrée dans ce secteur, déjà fortement ancré ans la recherche scientifique avec le pôle tout proche des Capucins. En quelques mois à peine, le bailleur et aménageur, la Soclova, innovait en construisant une résidence nouvelle génération (la résidence Enstein), composée de plusieurs modules bois fabriqués par le constructeur de bateaux, le Vendéen Bénéteau. Depuis près de cent cinquante étudiants y logent à l’année ; l’ensemble étant géré par le Crous.
En septembre 2012, c’était au tour de l’Eseo (comme Ecole supérieure d’électronique de l’ouest) d’y livrer, au débouché du pont Jean-Moulin, son nouveau siège et ses bâtiments dédiés à la recherche l’expérimentation et l’enseignement, flambants neufs. 1 200 étudiants peuvent y être accueillis. Les élus et pouvoirs publics ont tenu à ce que cette réalisation ne passe pas inaperçue dans la mesure où elle annonce le projet imminent de création d’un campus de l’électronique.
Pour ce qui concerne les équipements exemplaires, à noter également l’ouverture récente d’une maison de santé, première du genre en milieu urbain.  Y pratiquent médecin,  kiné et infirmière ; le tout complété de salles pour l’organisation de permanences en lien avec la santé publique. 

En attendant AquaVita.

Pendant ce temps, le paysage continue de s’y transformer peu à peu. L’habitat s’y développe. Aux Chalets notamment où plus de 350 appartements et maisons ont déjà été livrés. S’y ajouteront 127 logements construits par le bailleur Angers Loire Habitat dans le cadre de son programme “De Haut en bois” ; ainsi que l’opération Mayenne, l’éco-quartier Les Prés (Val de Loire), deux ensembles (Val de Loire et privé) place Terra Botanica et un projet Soclova près de la cité éducative.
Fin 2013 enfin, la Ville livrera un équipement phare : le centre aqualudique « AquaVita » qui faisait défaut à une ville de la taille d’Angers et à son territoire. Cet équipement moderne, conçu pour le loisir, l’apprentissage de la nage, le sport de haut niveau répondra à l’attente de tous les Angevins. Les enfants non nageurs de moins de sept ans disposeront d’une offre unique en France : un bassin de 100 m2, une pataugeoire de 50m2, 200m2 de jeux d’eau. Quant aux jeunes et adultes, ils pourront choisir entre la nage en eaux calmes dans le bassin intérieur ou celui dit « nordique », extérieur et ouvert toute l’année. Ils pourront aussi choisir entre la détente, la remise en forme par l’eau, ou la glisse ; un toboggan de 90m, un « torrent », un pentaglisse venant compléter l’offre dédiée aux jeux. Ouverture prévue fin 2013, début 2014.

Angers, quartier Hauts de Saint-Aubin, Centre de maintenance du tramway