Histoire du quartier

Deux-Croix / Banchais

Deux Croix-Banchais : la rénovation urbaine a ouvert ce quartier ancien sur le reste de la ville

Ce quartier ancien de Deux-Croix /Banchais a achevé sa mutation récemment. Amorcée en 2004, l’opération de rénovation urbaine lui a permis de retrouver qualité de vie et lien social. Après le temps difficile de la déconstruction, a suivi celui de la reconstruction : nouveaux bâtiments, logements réhabilités, nouvelles voiries, cheminements doux …


Quelques années plus tard, le quartier a retrouvé ses couleurs et son nombre d’habitants est reparti à la hausse. Parmi les réalisations phares, il faut noter dès 2008 la construction de la première cité éducative de la ville – baptisée Annie-Fratellini- qui a l’avantage de regrouper en un site unique l’école, la bibliothèque municipale, la crèche, et juste en face, la maison de quartier Marcelle-Menet, elle aussi agrandie, modernisée.  Un point désormais névralgique et incontournable du quartier, mais aussi des quartiers voisins.

Marché hebdomadaire et lien social
 
Plus haut, le long du boulevard qui longe le cimetière de l’Est, c’est le marché hebdomadaire du vendredi qui a pu se redéployer au service de l’animation du quartier, du lien social. Il se tient régulièrement sur la place Camille-Claudel, créée de toute pièce dans le cadre de la rénovation urbaine. Aujourd’hui, l’aménagement fonctionne à merveille : dix commerces de proximité jalonnent la place (pharmacie, supérette, boulangerie, bar, bureau de tabac…) et les fêtes de quartier s’y tiennent régulièrement.

Le quartier des Deux Croix/Banchais, c’est aussi des aménagements urbains et paysagers durables et de qualité comme la création du jardin de Saule ou encore de petits jardinets mis à disposition d’ habitants volontaires pour les entretenir, les fleurir, apportant ici la preuve de leur engagement au profit de la qualité de vie retrouvée.

Une vie associative dense

Ce quartier enfin, c’est une vie associative intense. C’est ici, dans la salle Montaigne, que la Ville propose un dimanche par mois l’opération Dimanche en baskets, histoire de s’initier à bas prix et en famille à toute sorte de sport.
Le centre Marcelle-Menet n’est autre que la tour de contrôle de cette vie sociale intense. Celle-ci n’échappe davantage au secteur des Banchais, situé en périmètre de ville, à l’Est. L’association des habitants du Haut-des-Banchais veille au bien-être des habitants. C’est ici qu’est née l’idée du Roller Tour, ou encore le réseau d’échanges des savoirs, l’association Tarit d’Union, la laverie Tambour Battant, sans oublier le club sportif de la Croix-Blanche, dont les activités sont centrées au stade de l’Arceau.

La Croix-Blanche en 1962 : au centre, l'usine Thomson.