Budget 2011

Une hausse de 4,73% pour la taxe d’habitation, la taxe foncière et le foncier non-bâti. Depuis vingt-huit ans, les Angevins s’étaient habitués à la reconduction à l’identique des taux d’imposition par la Ville. Une très légère baisse avait même été votée en 1988 et 1989. "Si nous avons décidé d’augmenter les impôts cette année, c’est qu’il y avait urgence à prendre cette décision pour les années à venir, a souligné le maire, Jean-Claude Antonini. Ceci doit nous permettre, dès l’année prochaine, de maintenir le cercle vertueux de nos finances avec la maîtrise des dépenses de fonctionnement, un niveau d’emprunt adapté et une part d’autofinancement en hausse."

Ces décisions ont été actées par le conseil municipal lors du vote du budget 2011, vendredi 22 avril, par quarante-cinq voix pour et quatorze voix contre, celles des élus de la minorité.

Les taux d’imposition vont donc passer de 16,90% à 17,70% pour la taxe d’habitation, de 31,49% à 32,98% pour la taxe foncière, et de 36,83% à 38,57% pour le foncier non-bâti.

15 euros de plus par an pour la taxe foncière

L’adjoint aux Finances André Despagnet a fait les comptes: "Cette hausse de la taxe d’habitation représente une augmentation de 9 euros par an pour une famille avec trois enfants, locataire d'un appartement d’une valeur locative moyenne de 3000 euros, soit 0,75 euro par mois. Ce sera 1,17 euro par mois pour une famille avec deux enfants, 1,58 euro pour un couple avec un enfant, 1,91 euro pour un célibataire. Quant à la taxe foncière, payée par les seuls propriétaires de logement, l’augmentation sera d’environ 15 euros par an en moyenne."

Un niveau élevé d’investissements

Le niveau d’investissement reste élevé avec plus de 64 millions d’euros inscrits cette année, dont plus de 24 millions pour la rénovation urbaine et la solidarité, 15,28 millions pour la voirie et les déplacements, 12,5 millions pour le patrimoine, l’environnement et l’économie et 12,25 millions pour la culture, l’enfance et le sport. Pour financer les investissements, la Ville aura recours à l’emprunt pour 20 millions d’euros.

36 millions de subventions: un soutien renforcé à la solidarité

À souligner également, l’enveloppe de 36 millions d’euros de subventions avec un soutien renforcé aux associations menant des actions de solidarité et en faveur des familles, mais aussi le soutien aux emplois aidés et une subvention complémentaire de 300000 euros au centre communal d’action sociale en soutien aux Angevins en difficulté financière.

Maîtriser les dépenses de fonctionnement

Côté fonctionnement, ce budget permet de maîtriser la hausse des dépenses à 1,95%, pour un total de 179,55 millions d’euros. Les recettes restent supérieures aux dépenses, à 206,74 millions d’euros, et augmentent de 4,25% en dépit d’une baisse constante des dotations d’Etat.

La différence entre recettes et dépenses permet à la Ville de dégager une épargne brute de plus de 27 millions d’euros, directement réinjectés dans l’économie à travers les investissements.

Contrat d’avenir et de performance

Ce budget s’inscrit évidemment dans le contrat d’avenir et de performance proposé aux Angevins par le maire pour les trois ans à venir. Avec, pour grandes priorités, des objectifs forts en matière de service public, des investissements indispensables à l’avenir du territoire et un renforcement des mesures prises contre la crise.

Télécharger la plaquette de présentation du budget 2011 de la Ville d'Angers

<1...56789...15>