Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Risques majeurs

Menu
  • Partagez sur

Comment réagir en cas de risque majeur à Angers?

Inondations, phénomène météo imprévisible, risques sanitaires, explosion, matières dangereuses…, la Ville a passé à la loupe les risques majeurs auxquels peuvent être confrontés les Angevins.
Quels sont-ils? Comment reconnaître l’alerte? Quelle conduite adopter? Quelles sont les consignes de sécurité avant, pendant et après l’événement? Comment rester informé?...Toutes les réponses figurent dans le Dicrim, le document d’information communal sur les risques majeurs. Destiné au grand public, il est disponible à l’hôtel de ville et dans les mairies.

Renseignements: direction Environnement Déchets  Tél. 02 41 05 44 18.

Les Informations Acquéreurs Locataires sont disponibles sur le site internet de la Préfecture de Maine et Loire.

La Réserve Communale de Sécurité Civile de la Ville d'Angers

On l'a vu récemment avec l'accident de Rouen, la Ville d'Angers n'est pas à l'abri d'une crise sur son territoire. Afin de se préparer à ce genre de situation, la commune dispose d'un document appelé le Plan Communal de Sauvegarde (PCS). L'objectif de ce PCS est de mettre en œuvre une organisation prévue à l'avance pour alerter, informer et protéger la population en cas de crise majeure. C'est dans ce contexte qu'a été créée en 2019 une réserve communale de sécurité civile composée de 40 membres.

Pourquoi créer une réserve?

  1 - Pour renforcer les capacités locales de gestion de crise :

          - Mettre à disposition du maire des moyens humains supplémentaires en cas de crise,

          - Organiser en amont la mobilisation des bonnes volontés,

          - Permettre aux services de secours de se concentrer sur leurs missions premières,

          - Mobiliser des compétences et savoir-faire complémentaires,

          - Disposer de personnes pour accompagner la population fragilisée ou sinistrée

2 - Pour promouvoir la mobilisation citoyenne dans le domaine de la sécurité civile :

          - Intégrer la réserve, c'est un engagement citoyen,

          -Favoriser la diffusion d'une culture du risque et de sécurité civile au sein de la population.

3 - Pour renforcer le cadre juridique dans lequel évoluent les bénévoles :

          - Proposer un contrat d'engagement qui s'appuie sur le respect d'un règlement intérieur.

Quelles sont les conditions pour que la réserve soit opérationnelle et fonctionne bien?

1- Avoir un portage politique fort et visible

          - Organiser des rencontres régulières avec les élus pilotes du dispositif,

          - Valoriser les missions de la réserve par des actions de communication.

2 - Proposer des formations adaptées pour tous les bénévoles de la réserve

          - Formation aux gestes de premiers secours,

          - Formation aux risques psycho-sociaux et à la gestion de conflit,

          - Présentation du dispositif de gestion de crise prévu par la Ville,

          - Présentation des missions des bénévoles en cas de mobilisation.

3 - Organiser des exercices et des rencontres périodiques

          - Préparer et réaliser régulièrement des exercices,

          - Organiser au minimum trois temps forts dans l'année pour motiver les membres de la réserve,

          - Valoriser les bénévoles par des actions de reconnaissances (défilé du 14 juillet, etc...)

Prévention inondation

Le territoire de la ville d’Angers est régulièrement soumis à des inondations qui recouvrent une surface plus ou moins importante. Aussi, il importe que chaque Angevin connaisse les limites de ces zones inondables, mais également les mesures de sauvegarde qu’il doit mettre en œuvre si son immeuble d’habitation ou son entreprise est comprise dans cette zone.

Ainsi, la Préfecture de Maine et Loire a élaboré des Plans de Prévention du Risque Inondation (PPRI), dont deux d’entre eux –« Confluence de la Maine » et « PPRI Val du Louet »- concernent la commune d’Angers.

Chaque PPRI est composé des éléments suivants :

  •  Un rapport de présentation dont l'objet est de justifier la mise en oeuvre d'un plan de prévention des risques, de décrire la procédure d'élaboration et le contenu du plan et d'en affirmer la portée juridique. Ce rapport contient également une approche qualitative et quantitative des enjeux exposés au risque d'inondation.

rapport de présentation PPRI confluence Maine

  • Une cartographie délimitant les zones exposées au risque inondation en distinguant plusieurs niveaux d'aléa et identifiant lles zones déjà urbanisées faisant l'objet de dispositions particulières
  • Un règlement qui définit les conditions dans lesquelles des aménagements ou des constructions peuvent être réalisées dans la zone exposée, ainsi que les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde à prendre par les collectivités et les particuliers.

Reglement PPRI confluence Maine

 Si des biens immobiliers ont été construits et des activités exercées en violation du Plan de Prévention du Risque Inondation en vigueur, l'assureur peut se soustraitre de son obligation de garantie.

Le règlement du PPRI précise les mesures obligatoires qui s'appliquent pour l'habitat existant ainsi que pour les projets nouveaux (exemples : mise hors d'eau des stockages de polluants, rehaussement des réseaux d'électricité, de gaz ou de téléphone...) Ces prescriptions doivent faire l'objet d'une mise en conformité dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date d'opposabilité du PPRI. Pour le PPRI "confluence de la Maine", cette mise en conformité doit être achevée à la date du 16 octobre 2014. Pour faciliter cette mise en conformité, des aides financières peuvent êtres sollicitées auprès du Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs  http://catalogue.prim.net/41_le-fonds-de-prevention-des-risques-naturels-majeurs.html

Réduire la vulnérabilité d'une construction

Pour en savoir plus

Direction Départementale  des Territoires de Maine et Loire

http://www.maine-et-loire.gouv.fr/inondations-r688.html

La newsletter
53871