Quartier Monplaisir

Jeune et cosmopolite, le quartier de Monplaisir réinvente sa place dans la ville, dans le cadre du programme Anru 2016-2027. Objectif : un quartier plus ouvert, animé, rayonnant et attractif.

Quartier parmi les plus jeunes et cosmopolites d'Angers, Monplaisir a été retenu en 2014 pour bénéficier d’un projet de renouvellement urbain, dans le cadre d’un programme d’une durée de 10 ans, piloté par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

Logements, aménagements urbains, voies de circulation..., au-delà de l'habitat, c'est tout le cadre de vie de ses 11 500 habitants qui est repensé, pour imaginer un quartier plus ouvert, animé, rayonnant et attractif. Objectif : réinventer la place du quartier dans la ville.

La place de l'Europe rénovée

La démarche de rénovation de la place de l’Europe se poursuit dans le cadre du programme de renouvellement urbain, en parallèle de l'arrivée du tramway prévue pour 2022.

Un nouveau centre commercial sera reconstruit, regroupant les commerces, le marché et les équipements, sur une place publique attractive, qui profitera de la future station tram.

Un cadre de vie attractif

Plusieurs actions participent à rendre le quartier plus moderne et attractif. Environ 500 logements neufs seront construits d’ici 2025, avec des petits collectifs et des maisons individuelles de ville, pour aller vers une plus grande diversité d’habitat. 

1512 logements seront réhabilités: résidences Gallieni, Allonneau, Dunant, Schuman, Gabriel-Baron, Monplaisir, Grand Nozay... Le projet prévoit également la déconstruction de 400 logements.

L’amélioration des conditions de vie quotidienne passe aussi par des actions ponctuelles telles que les opérations de ravalement, réhabilitation des parties communes et de résidentialisation des espaces extérieurs (création d’aires de jeux, de jardins partagés...).

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Des mesures de développement économique ont été lancées auprès des entreprises. Le box services met par exemple à disposition des artisans, depuis 2014, des "conteneurs" de 27 m2. Aménagés en ateliers ou en simples lieux de stockage, ils sont destinés à favoriser le développement des petites entreprises. La gestion est assurée par un animateur chargé de créer du lien entre les acteurs.

Une action de coaching pour l’emploi a été menée une première fois en 2016. Il s'agit d’une formule innovante de coaching visant à dynamiser la recherche d’emploi des personnes prêtes à occuper un poste immédiatement. Les Clubs de l’emploi se déroulent sur une période de six semaines, à raison de 4 jours par semaine, avec pour objectifs d’acquérir les techniques de recherche d’emploi, prospecter le marché caché de l’emploi, connaître et développer son réseau de connaissances ou encore obtenir un maximum d’entretiens.

Quant aux jeunes de 16 à 18 ans, la Coopérative jeunesse services leur offre de créer et piloter une entreprise coopérative le temps d’un été. Ils définissent des services, élaborent une stratégie de commercialisation, assurent les prestations, prennent les décisions collectivement, se rémunèrent en décidant de l’affectation des résultats. Ensemble, ils s’initient au fonctionnement d’une entreprise démocratique et développent leur esprit d’initiative. 

Une ambition urbaine et environnementale

Le souhait est d’aller vers une meilleure efficacité énergétique par la rénovation des logements et des équipements, et de raccorder un maximum de logements publics et d’équipements aux réseaux de chaleur.

Les parcours piétons et vélos seront améliorés et les espaces verts continueront d'être valorisés notamment en pied d’immeubles.

En savoir plus sur le projet et les travaux