Campus du végétal

Situé entre Beaucouzé et Belle-Beille, le campus du végétal a été inauguré en septembre 2015. Il regroupe de nombreux acteurs de la filière: enseignants-chercheurs, étudiants, ingénieurs, organismes d’expérimentation, entreprises leaders, syndicats professionnels... Un site unique dont la force se situe précisément dans la diversité de ses acteurs.

Deux bâtiments le composent :

  • La Maison du végétal regroupe les équipes de Vegepolys - pôle de compétitivité rassemblant des entreprises et des centres de recherche et formation autour de projets innovants, visant à renforcer la compétitivité des entreprises - et de l’association Plante&Cité qui propose des expérimentations et conseils techniques.
  • L’Institut du végétal réunit près de 250 chercheurs et ingénieurs qui peuvent ainsi partager connaissances, moyens et équipements.

 

Angers et le végétal

C’est à Angers que se prépare l’avenir en termes d’enseignement, de recherche et d’innovation pour les productions végétales et pour le végétal dans la ville de demain. Au-delà du Campus du végétal, on trouve sur le territoire Valcampus, l’Institut de recherche en horticulture et semences (IRHS) ou encore le Centre national de promotion horticole (CNPH).

Aucune autre ville en France ne possède le patrimoine historique, culturel et économique d’Angers, ses richesse, densité et diversité de déclinaisons du végétal, tant au niveau professionnel que grand public. Angers, labélisée 4 fleurs au concours des villes et villages fleuris, est également la ville la plus verte de France au palmarès Unep 2014.

À Angers, le végétal est partout et pour tous. Chaque habitant est à moins de 500 mètres d’un espace vert. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 43 parcs majeurs, 550 ha d’espaces verts, soit plus de 40 m2 par habitant, 1 000 ha d’espaces naturels, 110 000 arbres, 1 000 points végétalisés dans la ville…

Plus d'infos sur le site Campus du végétal.