Quai Saint-Serge

Prolongement naturel du centre-ville, la zone d'activités de Saint-Serge est repensée dans sa partie sud (15ha sur 77ha). Objectif : offrir un cadre de vie attractif aux chercheurs, étudiants, acteurs économiques et habitants. Et, ainsi, renforcer les activités universitaires et tertiaires existantes.

Ce projet, couplé à celui de Centre-Ville Maine, constitue une seul et même opération : Angers Cœur de Maine.

Début des travaux : début 2017
Premiers espaces finalisés : été 2019

 

LE PROJET

Saint-Serge, site actif

Secteur renouvelé en un quartier d’activités économiques mixtes (artisanat, logistique urbaine, services, bureaux…) inédit à Angers. Une offre complétée par le projet de quartier d’affaires Cours Saint-Laud, côté gare.

Grand parc paysager

Le poumon vert de Saint-Serge, sur plus de 5 ha, a l'avantage d'être inondable en cas de crues. Il sera connecté aux Basses Vallées angevines au nord et relié à la Maine au sud. Il constituera un espace de promenade et de détente pour les usagers du quartier.

Renforcement du pôle universitaire

Cet ensemble d’îlots urbains sera bâti dans la continuité du centre-ville et du secteur Ney-Saint-Serge dédiés à l’enseignement, la recherche et la formation. De grands équipements structurants y sont attendus, comme la maison internationale des chercheurs.

La nouvelle patinoire

Elle remplacera la patinoire du Haras, vieillissante. Ce nouvel équipement sera construit en lieu et place d’anciens hangars SNCF, au carrefour de la station de tramway Berges de Maine et du pôle universitaire, au cœur du nouveau quartier Saint-Serge.

Le cabinet d'architecte Chabanne a été retenu pour concevoir cet équipement. Il sera réalisé à l'été 2019.

Aménagement des voies

Maximiser les échanges et créer une porosité entre la voie des berges et les voies de la ville, c’est l’objectif des aménagements prévus sur le quai Félix-Faure, qui longe le quartier Saint-Serge.

Le double-sens actuel de la contre-allée sera abandonné au profit d’une voie collectrice, permettant de quitter ou d’entrer sur cette voie des berges en différents endroits.

Le terre-plein central séparant les deux doubles voies sera élargi et paysagé. Des plantations viendront habiller également l’allée piétonne et la promenade, longeant la voie côté ville et côté rivière.

Une réflexion globale sur Saint-Serge

La partie sud de Saint-Serge (en rouge) est pour le moment la seule concernée par des aménagements. La réflexion est cependant menée à une échelle plus globale.

Du côté est (en jaune), l'urbanisation est imaginée en îlots dans la continuité du quartier Ney-Chalouère, dont les rues sont prolongées jusqu'au parc. Ce grand parc s'organisant autour de l'ancienne voie ferrée.

La partie nord (en violet), regroupe 1000 emplois sur 30 hectares. L'ambition est de renouveler en profondeur cette zone d'activités.