Angers Rives Nouvelles

Angers est une métropole d’équilibre. Elle concilie nature, culture, patrimoine, développement économique et qualité de vie. Cette identité angevine s'affirme à travers de nombreux projets. Les plateaux Mayenne//Capucins s’aménagent au nord d’Angers. Demain, y vivront des milliers de nouveaux Angevins. Angers Loire Métropole aménage également un éco-quartier d’affaires Gare+ qui accueillera quelques 2 500 emplois. L'Atoll, éco-parc commercial régional a ouvert en avril 2012, à Beaucouzé en périphérie ouest d'Angers. C’est dans ce contexte de rayonnement du territoire que prend place le projet de reconquête des berges de la Maine, Angers Rives Nouvelles. Un projet majeur qui reflète l’ambition métropolitaine de rendre le territoire plus durable, plus écologique, plus respectueux de son patrimoine et de sa richesse naturelle, tourné vers la modernité et l’avenir.

Haut de page

2014, le projet Angers Rives Nouvelles entre dans le concret

Destiné à transformer les rives de la Maine pour en faire un axe majeur du développement d'Angers, le projet Rives Nouvelles a franchi une nouvelle étape, avec le vote par le conseil municipal, le 18 décembre 2013, de la première tranche opérationnelle.

Rive droite, continuité de cheminement de la base d'aviron à la place La Rochefoucauld

Plusieurs secteurs du projet sont concernés. Côté rive droite, l'opération vise à ouvrir les perspectives sur la rivière, par la mise en valeur des abords de la guinguette, de la nouvelle base nautique, du quai Monge et de l'allée des Platanes qui borde la place La Rochefoucauld. Les cheminements seront aussi revus, pour offrir aux promeneurs une continuité de parcours.

Aménagement des abords de la base d'aviron
Aménagement de l'allée des Platanes

Rive gauche, Saint-Serge entame sa mue

Emblématique du projet, la transformation de Saint-Serge vise à inscrire le quartier comme le prolongement naturel du centre-ville et à opérer une transition douce vers les larges espaces des basses vallées. "Saint-Serge a vocation à concentrer tous les usages urbains, en termes de déplacements, de loisirs, de logements et d'activité économique, avec la volonté d'y affirmer le savoir-faire angevin en matière de végétal et de création culturelle et créative", détaille le maire.

Concrètement, c'est au sud du quartier, aux abords immédiats du multiplexe, que seront visibles les premiers changements. Une des anciennes halles ferroviaires sera ainsi reconvertie en "halle de la créativité". Sur 6000m2, cette halle sera constituée de différents modules pouvant accueillir des ateliers, pépinières d'entreprises, lieux de concerts et de répétitions, espaces de coworking. Juste à côté sera aménagée la place de la Maine, appelée à devenir l'une des futures centralités du quartier. Aux abords, en s'éloignant du lit de la rivière, seront lancés les premiers programmes immobiliers, destinés à accueillir logements, bureaux, services et commerces.

La "halle de la créativité"
La place de la Maine

Revalorisation des abords du château

Autre réalisation emblématique initiée lors de cette première tranche: la revalorisation de la promenade du Bout du monde, face à l'entrée du château. Là, il s'agit de revoir les stationnements et cheminements, avec un revêtement de sol qui allie végétal et minéral. Aménagée en gradin, la promenade ouvrira là aussi les perspectives sur la rivière, et plus largement sur l'ensemble de la ville grâce à sa situation en promontoire. "La réalisation de l'ascenseur qui descendra jusqu'à la promenade Jean-Turc pourra être envisagée après ces premiers aménagements", souligne Frédéric Béatse.

Aménagement promenade du Bout du Monde
Le futur restaurant

Calendrier

Les travaux démarrent dès 2014 :

  • 8 février 2014 : inauguration de la base d'aviron
  • Mai 2015: livraison de la promenade du Bout du Monde rénovée
  • Juin 2015 : livraison des espaces Aviron/Berge des Anglais
  • Septembre 2015 : livraison de l’Allée des Platanes
  • 2016 : Requalification de la Halle
  • 2016-2021 : aménagements et programmes immobiliers Saint-Serge
  • 2021 : échangeur complet Saint-Serge + livraison des premiers plissés

L'enveloppe de ces premières réalisations se monte à 35 millions d'euros, dont 20 millions pour les acquisitions foncières prévues sur le quartier Saint-Serge.