Detail de l'actualité

Partage Viadeo

Conférence de presse du Premier ministre " Une ambition nouvelle au service de la vie associative : pour une société de l’engagement"

22.11.2017

Le 9 novembre 2017, à l’occasion d’une rencontre avec les responsables associatifs, Édouard Philippe, Premier ministre, a réaffirmé la volonté du gouvernement d’avoir des associations indépendantes et libres et a annoncé le lancement d’une concertation sur le développement des structures de l’économie sociale et solidaire, l’innovation sociale et l’engagement citoyen.

Le Premier ministre, entouré de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, tous deux en charge des questions associatives, a annoncé le lancement de deux groupes de travail pour entamer des réflexions autour de la construction d’une stratégie de développement de l’ESS et le soutien à l’innovation sociale.
Au terme de ces réflexions et travaux, une stratégie pour la vie associative et l’économie sociale et solidaire sera présentée avant la fin du mois d’avril 2018 lors d’une grande conférence nationale et adoptée en Conseil des ministres.

  • Vers une semaine nationale de l’engagement

Le ministre de l’Éducation nationale et le ministre de la Transition écologique et solidaire construiront en collaboration avec les responsables du monde associatif, le cahier des charges d’une semaine de l’engagement qui se tiendra autour du 1er juillet 2018. Le but de cette semaine étant de donner à voir la diversité et la richesse de l’engagement, de reconnaître et promouvoir la valeur de l’engagement bénévole et d’encourager tous les citoyens et en particulier les plus jeunes, à prendre des responsabilités bénévoles.

  • L’« Accélérateur de l’innovation sociale »

Le gouvernement entend déployer l’« Accélérateur de l’innovation sociale », démarche qui  sera co-construite avec les acteurs et avec les collectivités locales territoriales pour que le « passage à l’échelle » de l’innovation sociale irrigue l’ensemble des territoires. Au terme de ce programme, 10 innovations locales qui ont fait leurs preuves seront sélectionnées et accompagnées afin qu’elles deviennent des solutions nationales.

  • 25 M€ supplémentaires provenant de la réserve parlementaire affectés au Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA)

Le Gouvernement souhaite travailler avec l’ensemble des acteurs du secteur ainsi qu’avec les ministères concernés, sur le pilotage de cette enveloppe afin de répondre le mieux possible aux besoins d’accompagnement, de formation et de soutien aux initiatives des associations, notamment les plus fragiles ou les plus petites d’entre elles.

  • Relance de la charte des engagements réciproques

La Charte devra en particulier être déclinée, secteur par secteur, par les ministères concernés. La dynamique territoriale sera également relancée et accompagnée. Si les partenaires en conviennent, la Charte elle-même pourra être amendée pour prendre acte d’une ambition renouvelée et partagée sous la forme d’un nouveau contrat.

  • Création de services numériques pour simplifier la tâche des responsables associatifs et le développement de plateforme numérique

Afin de faciliter les démarches administratives des associations, des services numériques seront mis en place. Le principe est de réaliser le « dites-le nous une fois » associatif en s’assurant que les associations n’aient plus à saisir les informations qu’elles ont déjà déclarées à l’administration. Pour poursuivre dans cette continuité, un nouveau « compte associations » sera lancé au premier trimestre 2018. Il permettra aux associations d’effectuer à terme leurs principales démarches administratives de manière sécurisée et intuitive, notamment leurs demandes de subvention.

En savoir plus