Rénovation urbaine : cinq quartiers en mouvement

L'opération de rénovation urbaine lancée en 2004 pour les quartiers de La Roseraie, Belle-Beille, Grand-Pigeon, Monplaisir et Verneau a transformé le cadre de vie de nombreux Angevins. Tour d'horizon des principales réalisations.

Partage Viadeo
Publié le 09.02.2010

385 millions d'euros de budget, 1000 logements déconstruits, autant de nouvelles constructions, 6000 réhabilitations... Lancée en 2004, l'opération angevine de rénovation urbaine (ORU), l'une des premières de France, avait l'ambition de renouveler le cadre de vie de 40% des Angevins, habitants de cinq quartiers prioritaires : La Roseraie, Belle-Beille, Grand-Pigeon, Monplaisir et Verneau.

Six ans après, le pari est tenu. Si tout n'est pas terminé, la majorité des opérations sont déjà réalisées, souvent spectaculaires. Petit tour d'horizon, quartier par quartier.

La Roseraie


La salle de gym rénovée du Cosec Jean-Vilar a accueilli les sportifs fin août 2008. (photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

La Roseraie est le quartier d'Angers qui totalise le plus d'opérations conduites dans le cadre de l'opération de rénovation urbaine. Entre 2000 et 2010, près de 4 000 réhabilitations auront été menées.

Pour les 15 000 habitants du quartier, les changements réalisés traversent toutes les thématiques du cadre de vie. Le logement bien sûr, mais aussi les espaces verts, avec la réhabilitation ou la création de plusieurs jardins, square Winston-Chruchill par exemple ; les commerces, avec la restructuration annoncée des centres Jean-Vilar et Jean-XXIII ; les loisirs culturels et sportifs, avec des équipements entièrement restaurés sur le pôle Jean-Vilar ; l'éducation, avec la rénovation des écoles Jules-Verne et Jean-Jacques-Rousseau. Quant aux transports, ils bénéficieront de l'arrivée du tramway, en juin 2011.

En savoir plus sur l'opération de rénovation urbaine à La Roseraie

Belle-Beille


Les résidences construites à la place des tours Hamon, avenue Patton, ont été inaugurées fin janvier 2010. (photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

A l'ouest d'Angers, le quartier de Belle-Beille, construit dans les années 1950, est l'une des plus anciennes zones d'urbanisation prioritaire de France. Au terme de l'opération de rénovation urbaine, 800 logements auront été réhabilités. S'agissant des démolitions, les plus importantes ont eu lieu avenue Patton avec la déconstruction des sept tours Hamon, achevée en juillet 2008.

A la place, s'élèvent désormais trois résidences construites par Angers Habitat. Ces ensembles, baptisés le Narval, le Beluga et la Licorne 2, mêlent petits collectifs de trois ou quatre étages maximum et habitations individuelles. Ils ont été inaugurés le 27 janvier dans le cadre des Rendez-vous de quartier.

Les travaux ne sont pas terminés à Belle-Beille, avec notamment l'aménagement de voiries et espaces publics et l'agrandissement du centre commercial, boulevard Beaussier.

En savoir plus sur l'opération de rénovation urbaine à Belle-Beille

Grand-Pigeon


La tour Chaptal, entièrement redessinée, reste un repère identitaire du quartier, symbole de son renouveau. (photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

L'habitat a été largement remis à plat dans le quartier du Grand-Pigeon, au nord-est d'Angers. A terme, près de 350 logements auront été déconstruits, remplacés par 420 nouveaux locatifs. D'ores et déjà, 1 073 logements ont fait l'objet de travaux d'amélioration.

Parmi ces réhabilitations, la plus spectaculaire est sans doute celle de la tour Chaptal. Symbole du renouveau du quartier, la "nouvelle Chaptal" a été entièrement redessinée par le cabinet d'architectes Castro-Denissof et inaugurée par le maire d'Angers le 14 janvier.

Au-delà du logement, la rénovation du Grand-Pigeon porte aussi sur les voiries et les espaces publics, les commerces, les équipements sportifs, éducatifs et culturels. En témoigne la construction de la cité éducative Annie-Fratellini, qui accueille une médiathèque et une école, en lieu et place des anciennes barres Million.

En savoir plus sur l'opération de rénovation urbaine au Grand-Pigeon

Monplaisir


L'espace d'information et de concertation installé place de l'Europe recueille les propositions des habitants sur l'avenir de leur quartier. (photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

Si plusieurs opérations ont déjà eu lieu à Monplaisir, notamment en matière d'amélioration des voiries et des espaces publics, le gros des travaux reste à venir dans ce quartier situé au nord d'Angers.

Pour remodeler le quartier, trois équipes d'urbanistes-architectes ont été sollicitées. Ces équipes préparent leur projet en lien avec les propositions des habitants, sollicités dans le cadre d'une concertation lancée fin 2009.

Ainsi, une réunion publique d'information a eu lieu le 19 janvier et un espace d'information et de concertation a été positionné place de l'Europe. Jusqu'au 10 mars, les habitants peuvent s'y présenter les mercredis et dimanches matin, pendant le marché, pour faire part de leurs suggestions pour le quartier. Des ateliers urbains ont également lieu les 11, 18 et 25 février, de 18 heures à 22 heures au FJT Alizés (inscriptions au 02 41 37 73 77). Des "balades urbaines" sont aussi proposées le dimanche (rendez-vous à 14 heures, place de l'Europe).

En savoir plus sur la concertation "quel projet pour Monplaisir"

Verneau

Intégrée au nouveau quartier des Hauts-de-Saint-Aubin, la cité Verneau s'ouvre sur la ville. Sur le plateau des Capucins, les premières constructions sorties de terre (l'île des Chalets) jouxtent directement les habitations situées le long de la route d'Epinard. Celles-ci bénéficient de la proximité des espaces créés, comme le jardin des schistes ouvert fin 2009.

De même, Verneau bénéficiera de l'arrivée de la première ligne du tramway angevin, qui empruntera le boulevard ouest (baptisé "boulevard Jacqueline-Auriol"). L'aménagement de celui-ci permettra à un nouvel îlot d'habitations de sortir de terre, à l'angle des rues Renée et Lizé.

Des voiries et espaces publics sont aussi réaménagés, tout comme la bibliothèque et la maison de quartier, pour de meilleures conditions d'accueil du public.