Artaq 2013

Du 31 mai au 2 juin 2013, la 4e édition du festival d'arts urbains Artaq était l'occasion de performances et installations éphémères à découvrir dans le centre-ville d'Angers. A noter: les expositions à l'abbatiale du Ronceray et au Grand-Théâtre restent visibles jusqu'au 15 septembre (entrée libre).

Au Grand-Théâtre, l’exposition "ST.AR.S" présente des oeuvres d’artistes majeurs des arts urbains, aujourd’hui connus et reconnus, prêtées par leurs collectionneurs qui ont accepté avec enthousiasme de partager leur passion avec les Angevins. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Exposition "ST.AR.S" au Grand-Théâtre. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Atelier "danse debout" place du Ralliement, avec Stéphane Ragobert. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
"Danse debout" place du Ralliement. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Installation par le collectif Painthouse place du Ralliement. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Le collectif Painthouse regroupe des peintres, photographes, vidéastes et musiciens autour de projets communs, performances ou happenings. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Portraits d'Angevins au "light-graff", à l'abbatiale du Ronceray, par le photographe Wen-Jie Yang. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
"Light-graff" à l'abbatiale du Ronceray. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Egalement à l'abbatiale du Ronceray, une exposition présente les portraits d'artistes du photographe Philippe Bonan. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
L'exposition "Philippe Bonan" est à voir jusqu'au 15 septembre. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Philippe Bonan était sur place pour présenter son travail, à base de portraits-photo qu'il retouche au pinceau. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Rive gauche de la Maine, fresque et installation en forme d'ébauche de passerelle. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Enchevêtrement aux teintes gris bleuté: la patte de Roti, jeune artiste de 24 ans. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
L'installation de Lek et Sowat sonne comme un prélude au projet Rives Nouvelles, qui prévoit la création de deux passerelles sur la Maine. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Sur le quai des Carmes, côté rive droite, fresque colorée en origami par Mademoiselle Maurice. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Les pliages réalisés pour Artaq ont mobilisé de nombreux Angevins, lors d'ateliers organisés dès le mois de janvier. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Coup d'oeil depuis l'autre rive... (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La montée Saint-Maurice aussi a été colorée par les pliages des Angevins. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)