Arrivée du Tour de France, lundi 4 juillet

Lundi 4 juillet, la troisième étape du Tour de France 2016 est partie de Granville en Normandie pour rallier Angers. Au programme des coureurs: 222 kilomètres, pour l'une des plus longues étapes de cette édition.

Les coureurs étaient attendus vers 17h, mais c'est dès le matin qu'a été installée la ligne d'arrivée devant l'hôtel de ville. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
De leur côté, les camions de diffusion-médias avaient déjà pris position, jardin du Mail. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Sur les tours du château, c'est dès le matin également qu'a commencé l'installation de la scénographie prévue pour le passage de l'hélicoptère de France Télévisions. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
130 bénévoles étaient mobilisés pour l'opération, et près du double d'hortensias. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
Parmi les bénévoles: Didier Boos, président de l'association Hw2 de promotion de l'hortensia d'Angers. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
Sur le parvis de l'hôtel de ville, c'était le deuxième jour d'ouverture du village "Angers connected bike", cette fois réservé aux professionnels. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
Les visiteurs pouvaient également y suivre l'étape du jour sur grand écran. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
Autour du maire Christophe Béchu et de l'adjointe Roselyne Bienvenu, visite de Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire (à gauche) et de Paul Raguin, Pdg du groupe angevin d'électronique Eolane (à droite). (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
Le maire, accompagné de l'adjoint à la Culture Alain Fouquet (à gauche), n'a pas manqué également de rendre visite aux bénévoles pendant leurs répétitions sur les tours du château. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Dès le début d'après-midi, les premiers spectateurs prenaient position en prévision de l'arrivée des coureurs. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Devant le centre de congrès, un écran géant permettait de suivre l'avancée du peloton. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Le haut du boulevard Carnot offrait un point de vue idéal sur la montée vers le centre-ville. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Sur la tour du château, la mise en place se poursuit. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
Le principe: matérialiser des roues de vélo en hortensias, qui devront tourner en rythme. (Photo/Baptiste rivière)
L'opération est minutieusement préparée, ce qui n'empêche pas quelques temps de pause. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
Sur le tracé de l'étape, les animations commencent en prélude à l'arrivée du peloton. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Et c'est l'arrivée de la fameuse caravane du Tour de France. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Au sein de la caravane, pas loin de 170 véhicules pour un défilé de plus de 30 minutes. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Depuis sa première apparition en 1930, la caravane est devenue indissociable du Tour de France. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Dans la foule des spectateurs qui ont pris place le long du parcours: des supporters de Daniel Teclehaimanot et Natnael Berhane, les deux coureurs érythréens de l'équipe Dimension Data. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Le peloton est en approche et l'hélicoptère arrive: au château il est temps de commencer à tourner. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
Vu du ciel, l'effet est réussi. (Photo: Kryzalid)
Les images sont diffusées en direct, accompagnées d'un aperçu de la tapisserie de l'Apocalypse. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
Pendant le passage de l'hélicoptère, l'équipe technique reste en retrait pour ne pas apparaître à l'image. (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)
Sur la ligne d'arrivée, les photographes sont eux aussi dans les starting-blocks. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Et c'est l'arrivée. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Le Britannique Mark Cavendish s'impose au sprint. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
C'était la 28e victoire de Cavendish sur le Tour, soit le même nombre que Bernard Hinault auquel un hommage a été rendu par l'artiste graffeur Tito. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Le portrait de Bernard Hinault était visible depuis la ligne d'arrivée, sur le toit de l'hôtel d'Anjou. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Après l'arrivée, place aux cérémonies protocolaires, en présence justement de Bernard Hinault (à gauche). (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
C'est l'heure aussi de l'après-Tour avec Gérard Holtz, pour sa dernière année de présence sur la Grande Boucle. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La journée s'est prolongée avec la soirée FrenchTech, un an après l'obtention du label angevin. Au micro: Michel Perrinet, Pdg d'Octave et l'un des principaux animateurs de la FrenchTech angevine. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
Egalement invité, Bernard Hinault a reçu la médaille de la Ville, accompagné de l'ancien coureur et consultant Bernard Thévenet. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
C'est la fin de journée également au château. Merci à tous les bénévoles! (Photo: Baptiste Rivière/Ville d'Angers)