Samedi 11 septembre

Opération "dépannage de jour" par la fanfare déambulatoire Tobrogoï. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Jeu de séduction acrobatique par la compagnie Milo et Olivia, dans la cour des greniers Saint-Jean. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Pour leur fête nationale, les habitants de Gibraltar avaient en 2004 formé une chaîne humaine autour de leur rocher: les Angevins étaient invités à faire de même autour du château. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Opération "encerclement du château" réussie, avec une chaîne de quelque 1500 Angevins. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La chaîne humaine autour du château. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Installation du plasticien Guy Lorgeret, cale de la Savatte. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Deuxième flashmob du festival: un sirtaki géant place Kennedy. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Flashmob réussie ! (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Déambulation "couleur flamenco" avec la troupe Guardia Flamenca. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Et le final, place de la République. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Rue Lenepveu, théâtre de rue avec la compagnie Cavaluna. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La compagnie Cavaluna, rue Lenepveu. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La compagnie Cavaluna, rue Lenepveu. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La compagnie Cavaluna, rue Lenepveu. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La compagnie Cavaluna, rue Lenepveu. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
La cathédrale Saint-Maurice, théâtre d'une escalade artistique par la compagnie Lézards bleus. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Le public avait pris place dans la montée Saint-Maurice. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Cathédrale Saint-Maurice, spectacle de la compagnie Lézards bleus. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Cathédrale Saint-Maurice, spectacle de la compagnie Lézards bleus. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Cathédrale Saint-Maurice, spectacle de la compagnie Lézards bleus. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Cathédrale Saint-Maurice, spectacle de la compagnie Lézards bleus. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Cale de la Savatte, les Commandos Percu étaient de retour samedi soir pour une seconde représentation. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Les Commandos Percu, cale de la Savatte. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Les Commandos Percu, cale de la Savatte. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
En route pour la place de l'Académie, point de départ de la "Transhumance" d'Oposito. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
"Transhumance, l'heure du troupeau", par la compagnie Oposito. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
"Transhumance, l'heure du troupeau", par la compagnie Oposito. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
"Transhumance, l'heure du troupeau", par la compagnie Oposito. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
"Transhumance, l'heure du troupeau", par la compagnie Oposito. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Partie de la place de l'Académie, la transhumance traversait la Maine pour rejoindre la Doutre... (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
... avant le final, place La Rochefoucauld. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Final de "Transhumance", place La Rochefoucauld. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Final de "Transhumance", place La Rochefoucauld. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Final de "Transhumance", place La Rochefoucauld. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Final de "Transhumance", place La Rochefoucauld. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Final de "Transhumance", place La Rochefoucauld. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
Esplanade du port Ligny, un tas de terre symbolique pour le Gibralthon. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)
L'opération "gibralthon" a cumulé 5 millions de mètres cubes de promesses de dons de terre, destinés à combler le détroit de Gibraltar. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)