Ça s'est passé à Angers

Partage Viadeo

Un médiateur de la Ville à l’écoute des Angevins

27.04.2012

La Ville a désormais son médiateur. Son rôle: être une voie de recours amiable pour les Angevins en cas de litige avec la mairie et participer, ainsi, à l’amélioration du service public municipal.

"La qualité de notre service public municipal est largement reconnue et je suis fier du travail accompli par les agents de la collectivité, souligne le maire Frédéric Béatse. Mais nul n’est infaillible et aucun système n’est parfait. Lors de ma prise de fonction, j’avais indiqué vouloir étudier la mise en place d’une mission « médiation » au service des Angevins. C’est chose faite avec la nomination d’Henri Poizat au poste de médiateur à la Ville".

Une voie de recours amiable
Son rôle sera double : d’abord, offrir une voie de recours amiable pour permettre aux Angevins de trouver une solution en cas de litige ou de désaccord avec un service municipal ; ensuite, permettre, par ses conseils et recommandations qui seront formulés dans son rapport annuel, d’améliorer la qualité d’ensemble du service public municipal.
Le médiateur est concerné par les relations des usagers avec les services municipaux, avec les services mutualisés de la Ville et d’Angers Loire Métropole, mais aussi tous les organismes ayant une délégation de service public de la Ville.

Une saisine facilitée
Pour saisir le médiateur, rien de plus simple. La demande de rendez-vous est possible par courrier, adressée à M. le Médiateur de la Ville, CS 80011 49020 Angers Cedex.
Elle peut également se faire en ligne sur la page dédiée du site de la ville ou à l’occasion des permanences mensuelles du médiateur dans les quartiers. Il sera ainsi présent une fois par mois dans chacun des cinq pôles territoriaux (lire ci-dessous).
À l’automne 2013, le médiateur rendra son premier rapport. Ses préconisations permettront de poursuivre l’amélioration du service public.

Améliorer l’écoute des Angevins
Le médiateur complète un dispositif d’écoute déjà à la disposition des Angevins. "Les élus resteront des interlocuteurs naturels pour les habitants, à l’occasion de leurs permanences à l’hôtel de ville ou dans nos quartiers", précise le maire.
De même, le service Mairie 5 sur 5 peut être contacté pour signaler tout problème au 0 800 49 05 05 (numéro vert gratuit depuis un poste fixe) ou par Internet. Ce service reçoit plus de 4 000 appels par an.
Enfin, chaque service conserve son rôle d’écoute et de dialogue auprès des usagers.

Première grande ville de l'ouest
"Paris et sa médiatrice Claire Brisset ont tracé un chemin précurseur dans la médiation. Angers est une des toutes premières grandes villes de l’Ouest à s’inscrire dans cette démarche", se félicite le maire.

 

3 questions à Henri Poizat,
médiateur de la Ville d'Angers

Qui êtes-vous ?
J’ai 61 ans, je suis marié, père de deux enfants. Diplômé d’HEC et aujourd’hui retraité, j’ai été pendant dix ans le directeur de la Mutualité française Anjou-Mayenne. Auparavant, j’ai dirigé la principale mutuelle bretonne et j’ai exercé des responsabilités dans le secteur mutualiste et associatif, en rapport avec le commerce équitable. Mes fonctions à la Mutualité m’ont amené à avoir des contacts réguliers avec les acteurs angevins, au sein des collectivités mais aussi dans le secteur de la santé, les entreprises, les associations. Je suis également administrateur de l’association des Chiens guide d’aveugles de l’Ouest.

Comment concevez-vous votre rôle de médiateur ?
Je crois profondément à l’utilité de ma mission. Elle s’articule autour de deux objectifs. Permettre tout d’abord de trouver une solution amiable à un litige que peut avoir un usager avec la Ville et disposer ainsi d’une voie de recours supplémentaire. Cela peut concerner les particuliers, mais aussi les associations, les commerçants… J’assurerai cette médiation avec une parfaite indépendance et une totale impartialité. Je serai également chargé de remettre un rapport de mon activité et de formuler des propositions afin d’améliorer la qualité du service public.

Comment pourra-t-on vous contacter ?
La saisine du médiateur a été simplifiée au maximum. Les demandes de rendez-vous pourront se faire par courrier, par téléphone ou par internet : une page spéciale a été créée sur internet avec un formulaire à remplir en ligne. Enfin, je tiendrai des permanences sans rendez-vous, une fois par mois, dans chacun des cinq pôles territoriaux d’Angers.

 

Permanences du médiateur dans les quartiers
Centre-ville:
premier mardi du mois, de 9h à 12h30, à l’hôtel de ville.
Monplaisir:
premier mardi du mois, de 14h à 17h, au centre Robert-Schuman.
Roseraie:
premier mercredi du mois, de 9h à 12h30, au relais-mairie.
Hauts-de-Saint-Aubin:
deuxième mercredi du mois, de 9h à 12h, à la maison de projet.
Belle-Beille:
troisième mardi du mois, de 14h à 17h30, à la mairie de quartier.