Ça s'est passé à Angers

Partage Viadeo

Une Cité pour soutenir l'engagement citoyen

06.04.2012

D'ici à l'été 2013, la Cité sera livrée aux associations angevines, boulevard du Doyenné à Angers. L'équipement aura pour vocation d'accueillir et soutenir le développement associatif "au coeur du modèle angevin" comme le souligne le maire, Frédéric Béatse.

C’est  le "pari audacieux" que s’apprête à tenir la Ville en lançant les travaux de réhabilitation de la friche industrielle des anciens abattoirs d’Angers, boulevard du Doyenné. D’ici à l’été 2013, et sur 7000m2, la Cité accueillera en rez-de-chaussée les stocks alimentaires des Restaurants du Cœur, de la Banque alimentaire et du Secours populaire. A l’étage: des salles de réunion, d'ateliers divers pour accueillir, "dans un esprit de partage et de convivialité", les associations confirmées et celles en devenir. "La Cité, ce sera un lieu ressources, d’accueil et de soutien au développement associatif", a rappelé le maire, Frédéric Béatse, jeudi 5 avril, à l’occasion de la pose de la première pierre. On y trouvera aussi des structures en résidence permanente, comme des associations en lien avec la santé psychique et d’autres, axées sur la création artistique et culturelle.

12,5 millions d'euros

"Les associations sont au cœur du modèle de développement angevin, a insisté Frédéric Béaste. Nous voulons le rendre plus fort. La décision qui a été prise au plus fort de la crise d’investir 12,5 millions pour plus de solidarité est un choix politique volontariste, peut être à contre-courant, mais qui vient confirmer aujourd'hui notre priorité: soutenir ceux et celles qui sont le plus en difficulté au quotidien."

Sans attendre, et en présence de nombreux représentants du tissu associatif local, Frédéric Béatse a rendu hommage aux femmes et aux hommes "qui s’engagent, bénévolement, qui donnent de leur énergie et de leur talent pour trouver des solutions, innover aussi. Grâce à eux, la solidarité se diffuse à travers tout le territoire."

Raccrochée au projet "Rives nouvelles", la Cité deviendra aussi l’emblème angevin de la nouvelle entrée de ville côté Saint-Serge. "Elle augure enfin la rénovation prochaine du quartier de Monplaisir", a conclu le maire. 

Le projet de la Cité sera cofinancé par la Région et des fonds européens.