Ça s'est passé à Angers

Partage Viadeo

80 élèves de Monplaisir ont exploré leur quartier

15.06.2016
les enfants ont réalisé une maquette dans laquelle ils se sont mis en scène, grâce à la technique du "stop-motion". (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)

"Mon école, mon quartier, ma ville": c'est le projet mené par 80 élèves de Monplaisir partis à la découverte de leur quartier. Un travail mené sur toute l'année scolaire, dont une restitution a été présentée le 14 juin à la Maison pour tous.

Pendant toute l'année scolaire 2015-2016, quatre-vingts élèves de l'école Paul-Valéry, du CP au CM2, sont partis à la découverte de leur quartier dans le cadre de l'opération "Monplaisir, des racines au futur". Une restitution de la démarche a été présentée mardi 14 juin à la Maison pour tous.

"L'opération 'des racines au futur' s'adresse à tous les habitants, et les invite à explorer l'histoire du quartier pour ensuite se projeter vers son avenir, qui sera marqué par les transformations amenées par la rénovation urbaine", détaille Faten Sfaïhi, adjointe du quartier.

Visite du château et de la tapisserie de l'Apocalypse

Sous l'intitulé "Mon école, mon quartier, ma ville", le projet dédié aux scolaires a pris la forme de nombreux parcours de découverte, accompagnés par les médiateurs du service Ville d'art et d'histoire. "Toutefois le quartier n'est pas un espace clos mais a vocation au contraire à s'ouvrir sur l'ensemble de la ville, poursuit Faten Sfaïhi. Des sorties ont aussi été organisées à l'extérieur de Monplaisir, notamment au château avec la visite des tapisseries de l'Apocalypse."

Leur perception de la ville, les enfants ont été invités à la mettre en scène sous forme de maquette, avec l'accompagnement de l'artiste Christophe Alline. Ils ont également réalisé des figurines les représentant, qu'ils ont animées grâce à la technique du "stop motion". Deux films ont ainsi été réalisés, sur les temps d'activités préscolaires. Ces courts-métrages, de trois minutes environ, ont été projetés le 14 juin, en présence des parents d'élèves et des acteurs du projet.

La soirée a aussi été l'occasion de découvrir le "making-of" du projet, sous la forme d'une exposition réalisée par le photographe Frédéric Chobard.