Ça s'est passé à Angers

Partage Viadeo

La sécurité et la laïcité au coeur du pacte républicain

01.12.2015

Réunis le lundi 30 novembre, les élus du conseil municipal ont adopté un pacte républicain, une réaction locale aux attentats terroristes survenus à Paris le 13 novembre. Deux mots d’ordre: sécurité et laïcité.

"Chacun d’entre nous, comme tous nos concitoyens, a été bouleversé par cette violence aveugle, terroriste et lâche, a démarré le maire Christophe Béchu, après une minute de silence à la mémoire des 130 victimes et des blessés des attaques odieuses que Paris a subies le 13 novembre. Dans le combat engagé contre l’organisation terroriste qui menace notre pays, nos valeurs et notre liberté, le conseil municipal d’Angers soutient les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence et souhaite jouer pleinement son rôle d’acteur de proximité et de terrain."
Pour cela, le conseil municipal va s’appuyer sur les deux piliers qui sont au cœur du pacte républicain: la sécurité et la laïcité, en s’engageant sur différents points.

Concernant la sécurité:
. Renforcer l’action de coordination de la police municipale avec la Police et la Gendarmerie nationales et poursuivre le travail des équipes de nuit engagé depuis janvier 2015.
. Poursuivre le déploiement de la vidéoprotection.
. Œuvrer dans le suivi des phénomènes de radicalisation, au sein du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) où se regroupent les représentants de l’État, de la justice, des bailleurs sociaux, de la vie associative, de l’éducation et de tous les élus de proximité pour transmettre la réalité de ce qui se passe sur le terrain.
. Demander aux services de l’Etat à être informé de la présence d’individus présentant une forte présomption de dangerosité et être associé au suivi indispensable des foyers de radicalisation et d’endoctrinement.

Dans le domaine de la laïcité:
. Rédiger une charte de la laïcité s’adressant tout autant aux agents qu’aux usagers du service public pour leur rappeler le sens, le contenu et la portée du principe de laïcité.
. Engager un cycle de formation et d’accompagnement des agents de la collectivité sur la laïcité.
. Conditionner l’octroi de subventions et la mise à disposition de salles à la signature de cette charte. Revoir la rédaction des conventions de mise à disposition des équipements avec les associations.
. Intégrer une clause d’engagement sur la laïcité dans chacune des conventions d’objectifs et de moyens de la collectivité.