Ça s'est passé à Angers

Partage Viadeo

Angers met les solidarités à l’honneur

02.10.2015
Atanase Périfan remet à Christophe Béchu le label "Ville conviviale-Ville solidaire 2015" qui récompense la solidarité angevine. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)

Le centre communal d’action sociale (CCAS) organisait mercredi 30 septembre la première "Rentrée des solidarités" au centre de congrès. 700 personnes issues des associations –bénévoles et professionnels– et des institutions du territoire ont pu se rencontrer pour échanger et témoigner de leur vécu.

Triple actualité mercredi 30 septembre dans le champ du social et des solidarités. A commencer par la remise à la ville d’Angers du label "Ville conviviale-Ville solidaire 2015". Reçu par le maire et président du centre communal d’action sociale (CCAS) Christophe Béchu des mains d’Atanase Périfan, président de la fédération européenne des solidarités de proximité et également créateur de la Fête des voisins solidaires, la distinction met à l’honneur le travail mené par les associations, les institutions, les professionnels, les bénévoles et les collectivités. "Des héros du civisme ordinaire, pour Atanase Périfan, qui font d’Angers une terre de solidarité reconnue."

700 personnes à la "Rentrée des solidarités"

La remise de ce label est arrivée en clôture de la "Rentrée des solidarités", un rendez-vous concocté pour la première fois par le CCAS. "L’objectif de l’après-midi était de permettre à tous les acteurs qui agissent pour la solidarité de se rencontrer, d’échanger et de découvrir la diversité des initiatives menées à Angers, explique Françoise Le Goff, adjointe aux Solidarités actives et vice-présidente du CCAS. C’était aussi un temps pour réfléchir ensemble sur la manière d’amplifier l’engagement bénévole et citoyen des habitants." Au total, 700 personnes ont eu l’occasion de se retrouver au centre de congrès lors de tables rondes, ateliers, témoignages, expos, projections... Le tout sous l’œil avisé de Jean-François Serres, secrétaire général des Petits frères des pauvres et délégué général de Monalisa (mobilisation nationale de lutte contre l’isolement des personnes âgées).

Un prix de l’innovation sociale locale lancé à Angers

"Angers bénéficie d’un tissu associatif dense qui, au fil des années, a réussi à fabriquer un terreau favorable à la solidarité, a rappelé Christophe Béchu. La solidarité n’est pas un slogan mais une valeur partagée. C’est dans l’ADN de notre territoire de prendre soin des autres." Un constat vérifié lors de la première édition de la Journée citoyenne le 28 juin, qui a mobilisé près de cinq cents Angevins sur des actions de protection de l’environnement principalement. "Un premier pas réussi, pour le maire. L’idée de demander aux Angevins un petit peu de leur temps pour les autres va dans le bon sens. L’an prochain, nous construirons l’opération avec les associations de solidarité pour que les initiatives proposées collent à leurs besoins."
En attendant, Christophe Béchu a annoncé le lancement du premier prix de l’innovation sociale locale dont les actions lauréates seront connues en avril. Pour participer, les associations ont jusqu’à fin janvier pour présenter un projet dans une des six catégories proposées: la lutte contre l’isolement, l’accès aux droits et aux services, la mobilisation des bénévoles, l’insertion sociale et professionnelle, le principe de réciprocité et le partenariat public-privé. A la clé, la Ville prévoit une dotation de 3000 euros et un accompagnement du CCAS.