Les plantations commencent avenue Jeanne-d’Arc

Tilleuls, fruitiers, gazon et prairie fleurie, bancs, appuie-vélos, éclairage led... Au printemps prochain, l’avenue Jeanne-d’Arc aura retrouvé de sa superbe et même au-delà. Les plantations commencent tout juste et seront terminées dans cinq semaines.

Partage Viadeo
Publié le 21.11.2017
154 tilleuls seront plantés, pour créer un double alignement sur 600 mètres de long. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

Ce mardi 21 novembre, le maire, Christophe Béchu, et son adjointe aux Espaces verts, Isabelle Le Manio, ont donné le coup d’envoi aux plantations avenue Jeanne-d’Arc qui vont permettre au célèbre mail de la ville de retrouver ses attributs et son charme d’antan. A leurs côtés, quelques riverains plutôt ravis de voir leur "patience" récompensée, et les entreprises, saluées pour la qualité de leur travail pendant la période ingrate des travaux dédiés au terrassement et à la réfection des réseaux.

Dans les cinq prochaines semaines, seront ainsi plantés 154 tilleuls à petites feuilles (Tilia cordata), retenus par les riverains pour leur port dense et imposant qui permettra à l’allée de retrouver son identité via ce double alignement sur ses six cent mètres de long. S’y ajouteront de larges bandes engazonnées et en prairie fleurie, mais aussi 26 fruitiers accessibles à la libre cueillette (poiriers, pommiers, cognassiers et fruitiers d’ornement), 810 hortensias et près de 930 sarcocoques à feuilles de ruscus.

Destiné à redevenir un lieu ouvert à tous les Angevins pour la balade et la pratique sportive, le site sera équipé de 16 bancs et 31 fauteuils sur les semi-placettes qui feront le lien entre l’allée centrale et les chemins rives. Quant au square situé en amont, côté rue Gardot, il sera agrémenté d’un amphithéâtre de verdure, d’une petite aire de jeux, d’agrès sportifs, de 12 bancs et 4 appuie-vélos. L’espace pétanque y sera préservé et le marché pourra y reprendre ses quartiers, chaque jeudi matin, dès le début de l’année prochaine. 

Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le maire et son adjointe ont annoncé le retour imminent des poneys au jardin du Mail. L’activité s’était en effet arrêtée à l’été 2015 sur décision de l’exploitant. 

Isabelle Le Manio, adjointe au maire déléguée aux Espaces verts, détaille le projet d'aménagement de l'avenue Jeanne-d'Arc.