Connected Week, une semaine pour découvrir le futur

La venue à Angers du World Electronics Forum sera l'occasion d'une semaine d'animations ouvertes à tous, avec la Connected Week. Ateliers, conférences, expositions et forum sont au programme pour partir à la découverte du futur.

Partage Viadeo
Publié le 10.10.2017
En ouverture de la Connected Week, le Festival D proposera des ateliers pour tous les âges. (Photo: Association Ping)

Réunir à Angers deux cents des plus grands décideurs mondiaux dans le domaine du numérique: c'est ce que promet le World Electronics Forum (WEF), qui aura lieu fin octobre. Une rencontre qui ouvre des perspectives inédites pour les acteurs locaux de la filière, particulièrement dynamique.

Le secteur de l'électronique en Anjou, c'est 7000 emplois répartis dans 900 entreprises. Avec des pépites comme Eolane, Evolis, Qowisio ou encore Octave, qui se sont imposées sur leur secteur en misant sur l'innovation et la capacité à capter des marchés émergents. Celui des objets connectés est même devenu une spécialité du territoire, et lui a valu la labellisation "French Tech", obtenue en 2015 suite à l'ouverture de la Cité de l'objet connecté.

Le WEF est l'occasion de mettre en lumière cet écosystème, et de lui donner une visibilité inédite tout en associant le grand public à l'événement. Pour cela aura lieu pendant le WEF la première édition de la Connected Week.

Ateliers code et "bidouille" au Festival D

Du 21 au 28 octobre, une vingtaine de rendez-vous sont au programme pour découvrir les dernières innovations en matière de numérique, mais aussi s'interroger sur leurs enjeux et implications dans nos vies quotidiennes. Si certains de ces rendez-vous restent réservés aux professionnels, la plupart seront gratuits et ouverts à tous.

Ce sera le cas en ouverture de l’événement, avec le Festival D. Les 21 et 22 octobre dans le forum du Quai, des ateliers permettront de s’initier au code informatique, fabriquer une lampe connectée, programmer un robot... et apprendre à bidouiller en détournant les objets de leur fonction première, pour ouvrir la voie à toutes les inventions. En marge de ces ateliers, accessibles pour certains dès 4 ans, rencontres et expositions permettront de découvrir les réalisations de nombreux bricoleurs numériques, qui mettent les nouvelles technologies au service d’une imagination débordante.

Culture "maker"

Ouvrir les portes de la création numérique au plus grand nombre, c’est aussi le but de l’Istia Lab. L’école d’ingénieurs de l’Université d’Angers profite de l’événement pour présenter son futur "FabLab", c’est-à-dire un espace où imprimantes 3D et autres outils de prototypage sont mis à la disposition de tous. Le but: favoriser l’émergence d’une culture "maker", qui permette à chacun de ne pas être simplement consommateur mais également acteur de la révolution numérique. Le même état d’esprit sera à l’honneur sur le WEF Kids, le 25 octobre aux greniers Saint-Jean, qui présentera les travaux réalisés par les enfants en accueils de loisirs et lors des temps d’activités périscolaires.

Entre réalité et fiction

Les grands changements induits par la révolution numérique, ce sera le thème central du grand forum de clôture qui aura lieu au Quai le 28 octobre. Intelligence artificielle, cyber-sécurité, frontière entre vie réelle et vie virtuelle: où s’arrête la réalité et où commence la fiction? De nombreuses personnalités de premier plan seront présentes pour en débattre.

D’autres temps d’échanges sont au programme de la semaine, comme une conférence sur la féminisation des métiers du digital, le 25 octobre à la CCI, et une autre sur la protection de l’objet connecté dans sa phase de conception, le 26 à l’université de droit.

Au Chabada, la soirée du mercredi 25 proposera à 20h30 une performance audiovisuelle mêlant musique et nouvelles technologies. Et toute la semaine, une installation présentée par la CCI place du Ralliement permettra aux curieux de découvrir la boutique du futur.

Toute l'info sur la Connected Week