Journée de quartier au Lac de Maine

Mardi 28 février, le maire Christophe Béchu a passé la journée au Lac de Maine, accompagné de l'adjointe de quartier Sophie Lebeaupin. L'occasion d'aller à la rencontre des habitants et acteurs du quartier, et d'évoquer les projets en cours et à venir.

Partage Viadeo
Publié le 28.02.2017
En début d'après-midi, une rencontre a eu lieu avec les membres du conseil de quartier, dans un bar du centre commercial Grand Maine. (Photo Ville d'Angers)

La tenue de la journée de quartier, et notamment sa réunion publique en soirée, est l'occasion de faire le point sur les projets en cours. L’ouverture de la nouvelle maison de quartier compte bien sûr parmi les projets phare, mais d’autres se précisent également. C’est le cas du devenir du parc du lac de Maine, que la municipalité souhaite davantage valoriser pour le replacer au coeur de la ville. Une étude a été lancée l’an dernier, qui a récemment livré ses conclusions et préconisations en vue de renforcer les équipements naturels, touristiques et de loisirs du site. Celui-ci englobe le centre d’hébergement Ethic Etapes, la base nautique et le camping municipal 4 étoiles.

C’est dans ce cadre que le renouveau du camping vient d’être confié à la société privée Huttopia. Elle y réalisera un CityCamp Indigo, concept de camping urbain nature et qualitatif apte à séduire les touristes urbains en quête d’hébergements atypiques.

Réfection de la rue de la Chambre-aux-Deniers

Autre projet d’envergure: la réfection de la rue de la Chambre-aux-Deniers. Amorcée dès cet été, celle-ci s’inscrit dans le plan "urgence voirie" et consistera à reprendre l’enrobé d’un bout à l’autre de cette artère, mais aussi à améliorer l’itinéraire cyclable et à sécuriser les abords du rond-point de l’Horloge (continuité cyclable vers le lac, ajout d’une traversée piétonne), du collège Jean-Monnet et de la zone résidentielle, où une voie verte sera aménagée. L'amélioration et la sécurisation de la desserte de la nouvelle maison de quartier font également partie des objectifs de l'opération (aménagement d’un cheminement piéton, déplacement de l’arrêt de bus et création d’un plateau ralentisseur). Les travaux commenceront en juin pour se terminer en 2018. 

En euros, c’est le montant de l’investissement déjà affecté aux travaux du plan "urgence-voirie" sur le Lac de Maine, avec la réfection de l'échangeur, des rues du Vallon et du Maréchal-Montgomery, et la reprise des parkings du centre nautique et du stade.

"La future maison de quartier sera le symbole du dynamisme du Lac de Maine, qui est en train de se réinventer" (Christophe Béchu, maire d'Angers)

Le city stade Mollières va reprendre des couleurs

Ils seront plusieurs jeunes en recherche d’emploi à s’atteler au chantier éducatif qui consistera cette année à rafraîchir le city stade du secteur Mollières. Après le remplacement du filet et des portails, les jeunes interviendront aux côtés de professionnels pour mener des travaux de peinture sur les murs de l’équipement. Le chantier aura aussi un volet culturel, animé par l’ILM et l’association Paï Paï, puisqu’une fresque sera réalisée sur une partie du mur. Début du chantier au printemps. Le même type d’opération sera mené à la ferme de la Fontaine.

La nouvelle maison de quartier sera livrée en janvier 2018

Visuel Lionel Vié architecte.
Visite de chantier à l'occasion de la journée de quartier.

Attendue depuis près de vingt ans, la livraison de la nouvelle maison de quartier n’est plus qu’une question de patience. Lancé en septembre dernier, le chantier touchera à sa fin au premier trimestre 2018 pour un budget de 5,5 millions d’euros. Sur près de 2000m2, le nouvel équipement bardé de bois en extérieur comprendra une salle polyvalente, une salle de musique et de danse à l’étage, ainsi que des locaux pour l’accueil de loisirs. La maison de quartier sera le lieu de rendez-vous de la petite enfance, de professionnels comme les assistantes maternelles et le personnel de l’Interassociation du Lac de Maine, gestionnaire de la structure. Les jeunes de 12 ans et plus continueront en revanche d’occuper la ferme de la Fontaine. Pendant les travaux, des modulaires ont été installés place Riobé pour poursuivre les activités.

Directement reliée au parc Démazis, la nouvelle maison de quartier sera munie d’une placette à niveau de la chaussée, entièrement refaite elle aussi, et deviendra une véritable polarité centrale pour la vie du quartier. De nouveaux cheminements piétons font déjà l’objet d’une réflexion en lien avec le conseil de quartier.

Les jardins partagés de la Chouanière cultivent aussi le lien social

Situés à l’arrière du square du même nom, les jardins partagés de la Chouanière ont vu le jour l’été dernier. Le projet émane d’un petit groupe d’habitants désireux de jardiner et de se lancer dans une production vivrière. Aujourd’hui une vingtaine de familles participent à ce jardin d’un nouveau genre, le huitième à Angers.

Si la Ville a contribué à ce projet en mettant à disposition 1000m2 de terrains cultivables (divisés en dix-sept parcelles), la gestion du site est bien entre les mains de l’association des jardiniers de la Chouanière. A mi-chemin entre jardins familiaux et jardins collectifs, le projet continue de se déployer via un partenariat avec les étudiants d’Agrocampus du quartier voisin de Belle-Beille. Ceux-ci interviennent en effet auprès des jardiniers pour leur prodiguer informations et conseils sur les plantes médicinales, les bonnes pratiques d’une culture écologique et responsable, etc. Pour accompagner ce projet prompt à cultiver aussi le lien social, la Ville a investi 81000 euros. Le site sera inauguré en juin.

Le franc succès de l’été au Lac

(Photos: Patrice Campion/Ville d'Angers)

Devant le franc succès des animations proposées gratuitement l’été dernier sur le site de plein air et de loisirs du lac de Maine, la Ville a décidé de reconduire le programme l’été prochain, et même de le prolonger sur six semaines, contre cinq en 2016.

En juillet et août derniers, près de 3000 participants se sont inscrits aux différentes activités sportives proposées: des tournois, judo, beach soccer, zumba, pétanque... Le tout organisé et encadré par seize associations sportives. Autre atout de ce dispositif: le prêt de matériel (ballons, boules de pétanque, raquettes de tennis de table ...) qui s’est traduit par une moyenne de 350 prêts chaque jour. Pour compléter le programme des vacances d’été sur ce site exceptionnel de 220 hectares, la Ville y délocalisera un concert de Tempo Rives.

Les 1er et 2 avril: bal costumé le samedi soir, salle Chupin, et grand défilé du carnaval le lendemain. Un temps fort du quartier, qui mobilise les associations, les bénévoles et les enfants.