L'Atoll ouvrira en mars 2012

Le compte à rebours est lancé. A l'ouest de l'agglomération, l'Atoll, premier éco-parc commercial de France, ouvrira ses portes en mars 2012. Soit six mois plus tôt que prévu.

Partage Viadeo
Publié le 12.11.2010
L'Atoll proposera cinquante enseignes essentiellement tournées autour de l'aménagement de la maison.

L’Atoll, le futur vaisseau amiral du commerce angevin périphérique, ouvrira ses portes en mars 2012 à l’entrée ouest de l’agglomération. Six mois plus tôt que prévu. Sur le terrain, le dimensionnement, déjà bien visible, en dit long sur l'ambition du projet, par ailleurs premier du genre à recevoir le label HQE pour la catégorie commerce.

De quoi susciter la fierté dans les rangs des élus d’Angers Loire Métropole et de la commune de Beaucouzé, à l’origine de la demande, et dans ceux de la Compagnie de Phalsbourg. Spécialisée dans l’aménagement commercial des entrées de ville, c’est cette société qui a imaginé le projet architectural et commercial et qui en assurera la gestion.

"Au même titre que le tramway, l’Atoll va donner la mesure à l’ambition que nous avons pour notre territoire en mouvement", a assuré le président d'Angers Loire Métropole, Jean-Claude Antonini, aux côtés du maire de Beaucouzé, Didier Roisné.

Construit sur un terrain de 90000m2, dont 6 hectares réservés aux espaces verts, l’Atoll se sera d’abord et avant tout une architecture surprenante, en forme d’ellipse grande comme deux stades de France réunis, avec en son centre un jardin, des milliers d’arbres plantés, des parterres de graminées, des espaces de repos et de convivialité, une garderie et des jeux pour enfants, un espace d’exposition, une navette pour en faire le tour long d’un kilomètre….

400 créations d'emploi attendues

L’Atoll, c’est déjà de l’emploi. Sur le chantier grâce aux 180 millions d’euros d'investissements privés injectés dans le projet, et demain avec 800 emplois, dont 400 créations, au profit direct du bassin angevin.

L’Atoll, ce sera ensuite 2700 places de parking, dont une partie en sous-sol, et une cinquantaine d’enseignes dont les leaders de l’équipement de la maison et de la décoration comme Alinéa (qui occupera 17000 m2), Castorama, Boulanger ou encore Darty qui saisiront l’occasion pour développer leurs nouveaux concepts commerciaux.

L’Atoll, enfin, c’est un concept qui devrait ratisser large en éveillant la curiosité de 850000 habitants en provenance de toute la région des Pays de la Loire et des départements voisins. "De quoi asseoir le rayonnement métropolitain d’Angers et de son territoire et de voir plus loin, puisque l’Atoll est aussi le plus grand projet commercial de France, le plus beau, et le plus fun!", a conclu Philippe Journo, le Pdg de la Compagnie de Phalsbourg.


Sur le site, les travaux de terrassement déjà réalisés permettent de mesurer l'ampleur du projet. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)