Bien trier les déchets, une nécessité pour Biopole

Le nouveau centre de traitement des déchets Biopole entrera en service en janvier. Dans cette perspective, Angers Loire Métropole interpelle tous les habitants sur les gestes quotidiens du tri.

Partage Viadeo
Publié le 03.12.2010
La fosse de Biopole recevra ses premiers déchets le 3 janvier. Après une montée en charge progressive, tous les déchets ménagers de l'agglomération atterriront ici. (Photo: Antonio Bozzardi/Angers Loire Métropole)

Le saviez-vous? La moitié des déchets que nous jetons à la poubelle peut produire de la chaleur, de l'électricité et du compost utilisable en agriculture, grâce à la méthanisation. A compter du 3 janvier, Biopole en fera la démonstration.

Un an et demi après le début de sa construction le long de la rocade Est, à Saint-Barthélemy, le nouveau centre de valorisation des déchets de l'agglomération est en ordre de marche. Ses mécanismes et circuits de traitement monteront en puissance pour atteindre leur plein régime début avril. Après la fermeture de l'usine d'incinération de La Roseraie à Angers, c'est là que l'ensemble des déchets produits par les habitants du territoire seront acheminés. Soit entre 60 et 65000 tonnes par an, sachant que Biopole a été conçu pour répondre aux besoins de la population croissante des trente prochaines années.

Après le retrait de toute la partie organique, traitée sur place par méthanisation, seuls 15% de nos déchets partiront à l'enfouissement. Tout le reste sera récupéré pour être valorisé autrement.

Verre, déchets dangereux... à bannir des poubelles

Pour que Biopole fonctionne correctement, et notamment que le compost produit suite à la méthanisation soit utilisable en agriculture, les Angevins devront être très attentifs au tri de leurs déchets. "C'est simple, nous ne voulons plus voir de verre, sous quelque forme que ce soit, dans la poubelle. Ni bouteille, ni pot de confiture, ni petit pot de bébé, souligne Jacques Mary, directeur du service déchets-environnement d'Angers Loire Métropole. Idem pour les produits dangereux et les déchets d'équipements électriques et électroniques."

Pour interpeller tous les Angevins sur ce thème, la communauté d'agglomération déploie une vaste campagne d'information, notamment par le biais d'un site internet pédagogique et en utilisant de nouveaux supports, comme les boîtes à pizza en carton. Vingt mille exemplaires seront distribués dans l'agglomération ces prochaines semaines, grâce à un partenariat avec les commerçants.

En savoir plus sur Biopole

Découvrir son fonctionnement avec une infographie animée


Pour rappeler les bons gestes de tri à tous les publics, Angers Loire Métropole innove avec une campagne déployée sur les boîtes à pizza.