Espace aqualudique: l'esprit de famille

Annoncé parmi les grands projets du mandat, le centre aqualudique ouvrira ses portes aux Hauts-de-Saint-Aubin en septembre 2013. Loisirs et bien-être permettront à tous les âges de s'y retrouver.

Partage Viadeo
Publié le 18.04.2011
(cabinet d'architecture Guervilly)
(cabinet d'architecture Guervilly)
(cabinet d'architecture Guervilly)
(cabinet d'architecture Guervilly)

"C'était un engagement du mandat, et l'engagement est tenu", a indiqué Jean-Claude Antonini en préambule à la présentation du projet de centre aqualudique, dont la construction démarrera en mai 2012 dans le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin. Un chantier d'un an et demi, pour une ouverture prévue en septembre 2013.

Cet investissement d'environ 34 millions d'euros TTC figure parmi les grands projets planifiés dans le cadre du Contrat d'amélioration et de performance (CAP). "Le CAP a pour objectif de fixer avec précision et transparence les priorités des trois prochaines années. Ceci pour poursuivre le développement de la ville tout en veillant à l'équilibre de ses finances", poursuit le maire d'Angers.

Prioritaire, le projet de centre aqualudique l'est à plus d'un titre. D'abord parce que ce type d'équipement, de plus en plus demandé, n'existe pas à Angers. Ensuite parce qu'il permet à tous de s'y retrouver, des jeunes enfants qui disposeront de nombreux bassins et jeux d'eau adaptés aux non-nageurs, aux adultes de tous âges qui pourront profiter d'un espace santé et bien-être. Enfin parce que de nombreuses familles ne partent pas en vacances, notamment l'hiver. Or l'équipement sera ouvert toute l'année, sept jours sur sept, avec une tarification étudiée pour être accessible au plus grand nombre: entre 2,50 et 5,50 euros en tarif individuel, selon l'âge et le quotient familial.

Plus ludique que sportif

Dans le détail, l'ensemble totalisera plus de 1600 m2 de bassins. Répartis entre intérieur et extérieur, avec de nombreux aménagements ludiques et de balnéothérapie, ils présenteront un véritable parcours aquatique adapté à tous. "Les enfants s'y familiariseront avec l'eau et pourront y apprendre à nager, avec notamment des créneaux pour les écoles tous les jours jusqu'à dix heures, précise Michel Houdbine, adjoint au maire chargé des sports et loisirs. Ainsi le nouveau centre, qui bénéficiera de la proximité du tramway, justifie entièrement la fermeture de la piscine de la Baumette, construite en 1959 et coûteuse en entretien."

L'une des grandes particularités de l'équipement sera sans doute son bassin nordique de 50 mètres, en extérieur, qui promet une eau à 28°C été comme hiver. "Il sera chauffé grâce à la chaufferie à bois du plateau des Capucins, détaille Yves le Villain du service des sports et loisirs de la Ville. La consommation d'énergie n'y sera pas supérieure à celle d'un bassin intérieur, qui requiert des installations de traitement d'air et de climatisation."

Les amateurs de sensations fortes ne seront pas oubliés: l'une des ailes du bâtiment accueillera, à l'étage, la plate-forme de départ du toboggan de 80 mètres, du pentaglisse et de la rivière à courant.

Sur l'autre aile, toujours à l'étage, place à la détente avec l'espace bien-être. Confié à un exploitant privé, cet espace devrait accueillir solarium, sauna, activités physiques et de santé.