24e édition de Premiers Plans, du 20 au 29 janvier

Les Angevins ont rendez-vous avec le cinéma, pour le 24e festival Premiers Plans. A l'affiche: cent premiers films européens, Godard, la danse, Alan Clarke, Jacques Gamblin, Jorge Semprún…

Partage Viadeo
Publié le 19.01.2012
Du 20 au 29 janvier, les Angevins ont rendez-vous avec le cinéma. A l'affiche de Premiers Plans : 100 premiers films européens, un hommage à Godard (photo), une rétrospective cinéma et danse, des lectures de scénarios...

Galeries-photos

Jour après jour, retrouvez le festival en images sous l'oeil du photographe d'Angers.fr

Accéder aux galeries d'images

Christophe Honoré, président

"Il a débuté comme stagiaire à la programmation de Premiers Plans en 1996. Christophe Honoré revient du 20 au 29 janvier, pour présider le jury de cette 24e édition", a annoncé Claude-Éric Poiroux, délégué général du festival. Cette belle histoire prouve, s’il en était besoin, l’importance du festival angevin dans la découverte des talents.

Cette année encore, le public va découvrir une centaine de premiers films : courts et longs métrages, français et européens, films d’écoles, plans animés et premiers courts métrages en 3D, sélectionnés parmi quelque deux mille documents reçus pour cette édition.

Plus de 100 réalisateurs découverts à Angers

Les réalisateurs présents sont pour la plupart inconnus du grand public. N’empêche, c’est ici qu’une centaine de cinéastes ont été découverts depuis la création du festival en 1989. Parmi eux : Xavier Beauvois, Fatih Akin, Hubert Sauper, Athina Rachel Tsangari, Arnaud Desplechin, Sylvain Chomet, Nick Park ou encore Valérie Donzelli pour n’en citer que quelques-uns.

Hommage à Jean-Luc Godard

Découvreur de talents, Premiers Plans sait aussi faire vivre et revivre le patrimoine. C’est le cas avec la rétrospective consacrée à Jean-Luc Godard. "Sans doute le plus inventif des cinéastes de la Nouvelle-Vague", souligne Claude-Éric Poiroux. Un des plus productifs aussi avec une quinzaine de long-métrages et sept courts réalisés de 1960 à 1967. Spots de pub, films pour la télévision, court et long-métrages pour le cinéma, on compte plus de 120 films. Le festival proposera trente long-métrages et une quinzaine de court-métrages : A bout de souffle, Le Mépris, La Chinoise, Week-end, Prénom Carmen, Je vous salue Marie ou encore Pierrot le fou, présenté par la chorégraphe Régine Chopinot.

Danse et cinéma

La danse, justement, sera à l’honneur à travers la rétrospective "Danse et cinéma" avec une vingtaine de films : Les Chaussons rouges, Chantons sous la pluie, West Side Story, les Demoiselles de Rochefort, Le Bal, Tango, Beau Travail, Billy Elliot… Parallèlement, une carte blanche sera donnée au centre national de danse contemporaine qui proposera, entre autres, des courts-métrages pour les plus jeunes dès 6 ans.

Alan Clarke, cinéaste de la BBC

C’est un rare. Rare au cinéma et pourtant une figure phare du cinéma britannique des années 70 et 80 grâce une œuvre dense réalisée pour la chaîne de télévision BBC. "Alan Clarke avait une liberté de ton, une manière à la fois tendre et violente de peindre les années Tatcher, raconte Claude-Éric Poiroux. Il a donné leurs premiers rôles à Gary Oldman et Tim Roth, et inspiré des cinéastes comme Gus Van Sant."

Jacques Gamblin : jazz, théâtre, cinéma

Il sera sur la scène du Quai avec le Nouveau Théâtre d’Angers pour sa pièce Tout est normal, mon cœur scintille et le Forum des Arts vivants pour son concert de jazz avec Laurent De Wilde. Le comédien Jacques Gamblin présentera également une sélection de cinq films : Au cœur du mensonge, de Claude Chabrol ; Mademoiselle, de Philippe Lioret ; Laissez-passer, de Bertrand Tavernier ; A la petite semaine, de Sam Karmann ; et Le nom des gens, de Michel Leclerc.

Florence Miaihle, exposition au Quai

En partenariat avec le Forum des Arts vivants et l’abbaye de Fontevraud, Florence Miaihle exposera les premiers croquis et dessins de son long métrage d’animation en préparation "La Traversée". Écrit avec Marie Desplechin, et lu en 2010 par la comédienne Ariane Ascaride, le scénario du film avait obtenu le prix du public. Six court-métrages seront présentés à cette occasion.

Hommage à Jorge Semprún

Depuis sa participation au jury en 2008, aux côtés de Sandrine Bonnaire, Jorge Semprún, décédé récemment, était un fidèle du festival. Un hommage lui sera rendu à travers la projection de La Guerre est finie, d’Alain Resnais, et de Z et L’Aveu, de Costa-Gavras, films dont il fut le scénariste.

Lectures de scénarios

Quatre scénarios de long-métrage et trois scénarios de court-métrages seront lus par des comédiens, en public, respectivement au Quai et au centre de congrès.

Carte blanche au festival de Pékin

Weng Wu, créateur du festival du Beijing First Film Festival était au jury de Premiers Plans l’an dernier. Une première ouverture du festival vers le cinéma chinois qui s’est concrétisé en novembre. Accompagnée de la comédienne Julie Gayet, de la cinéaste Athina Rachel Tsangari et du réalisateur Bogdan Georg Apetri, l’équipe de Premiers Plans a présenté à Pékin les films priés à Angers en 2011 et un hommage à Jeanne Moreau. Second volet d’un échange qui va s’inscrire dans la durée, une sélection de films primés au festival de Pékin sera présentée aux Angevins.

Retrouvez tout le programme sur le site du festival.

 

Jérôme Clément, président de tout premier plan

Président fondateur de la chaîne franco-allemande Arte et fidèle spectateur du festival Premiers Plans depuis sa création en 1989, Jérôme Clément vient d’être nommé président du festival. Quant à la présidence de l’association Premiers Plans, elle est aujourd’hui assurée par Yves-Gérard Branger, successeur de Gérard Pilet.