Les Accroche-coeurs ouvrent la voie du Nord du 7 au 9 septembre

C'est sur le thème du Nord qu'aura lieu la 14e édition des Accroche-coeurs, du 7 au 9 septembre. Avec spectacles de rue, installations, flashmobs, pétition Plantagenêt...

Partage Viadeo
Publié le 28.08.2012
Parmi les trois spectacles "grand format" annoncés, les aérostats d'Envolée Chromatique seront le samedi soir cale de la Savatte. (Photo: Vincent Nury)

De Noyant-la-Gravoyère aux steppes de Laponie, c'est à un voyage vers le Nord que les Accroche-coeurs invitent le public, du 7 au 9 septembre. Après le Sud et l'Est, le festival angevin des arts de la rue poursuit donc son tour du monde avec une même recette: des spectacles, des installations plastiques, de la musique, du cinéma en plein-air... pour tous et entièrement gratuits.

"C'est un vrai rendez-vous populaire et de qualité, qui résume bien notre attachement à permettre l'accès de tous à la culture et aux loisirs", résume le maire Frédéric Béatse. Signe de cette volonté d'ouverture à tous les publics: la présence du festival, pour la première fois cette année, au sein de la maison d'arrêt d'Angers.

"Les Accroche-coeurs, c'est trois jours de fête juste après les vacances, pour se réunir dans la bonne humeur avant d'attaquer l'année", poursuit Philippe Violanti, directeur artistique du festival pour la compagnie Acqua Viva Production. Ainsi comme tous les ans, les Angevins sont étroitement associés au festival, dans des ateliers de préparation de décors ou lors des flashmobs qui amèneront un grain de folie dans les rues.

Pétition pour les joyaux de la couronne

Thème du Nord oblige, le grain de folie sera cette année teinté d'humour britannique, à l'image de la pétition Plantagenêt, fil rouge du festival. "C'est en 1499 qu'était exécuté Edouard Plantagenêt, dernier héritier des rois Plantagenêt qui ont régné sur l'Angleterre pendant plus de trois siècles, et qui étaient issus de la famille des comtes d'Anjou, explique Calixte de Nigremont, maître de cérémonie du festival et initiateur de la pétition. En dédommagement de ce crime d'Etat, nous demandons la restitution des joyaux de la couronne d'Angleterre." La pétition peut déjà être signée en ligne, et animera le festival à l'occasion de différents temps forts. Au programme: tea party et procès en réhabilitation d'Edouard Plantagenêt.

Pour afficher leur soutien à la cause, les Angevins sont invités à suivre le code vestimentaire du festival: motif écossais de rigueur. Ceux qui en seraient dépourvus pourront demander un ruban écossais dans les kiosques d'information.

Plus de 50 propositions artistiques

"Le Nord, cela évoque aussi le silence, le froid, le blanc. Ces couleurs seront présentes pendant le festival par le biais des spectacles et artistes invités", détaille Philippe Violanti. En témoignent les aérostats immaculés d'Envolée Chromatique, l'une des trois grosses productions du festival, le samedi soir cale de la Savatte.

Les Accroche-coeurs, c'est aussi une multitude d'interventions sur les places et au coin de la rue, dans les formats les plus divers. Une cinquantaine de propositions artistiques sont annoncées, mêlant théâtre, cirque, danse, musique, chant et performances inclassables. Le tout avec la participation des partenaires culturels angevins: cinq projections de cinéma en plein-air sont au programme avec l'association Cinéma Parlant, et le Chabada propose trois rendez-vous musicaux, le vendredi soir avec la pop de King Charles, le samedi soir avec le DJ norvégien Diskjokke, et le dimanche avec un kiosque électronique, dans le jardin du musée des beaux-arts, tenu par des musiciens norvégiens et suédois.

Limaces géantes et géants du Nord

Côté installations et décors, Angers ouvre le forum du Quai aux géants du Nord. Héritiers d'une tradition médiévale, ils sont les invités incontournables des carnavals de Belgique et du Nord de la France, aux traits des figures locales ou de héros légendaires. Ils seront en déambulation le vendredi soir pour la cérémonie d'ouverture, menés par les "géants du Nord angevins" spécialement construits pour les Accroche-coeurs. L'un d'eux, assemblé par des habitants lors d'ateliers encadrés par le collectif Tout l'toutim, sera visible pendant le festival sur le village des saveurs, place La Rochefoucault, où des associations proposeront des spécialités culinaires venues du froid.

Autre installation réalisée avec les Angevins: les limaces géantes de Florentijn Hofman, visibles dès le 5 septembre sur les marches de la montée Saint-Maurice. Et dans tout le centre-ville, les peintures éphémères de Jérémie Rigaudeau inviteront le public à suivre les traces d'étonnants pingouins ou de Sa Majesté la reine. Il y en aura jusque sur les piliers des trémies, les voies sur berges étant fermées à la circulation le dimanche. L'occasion, aussi, de profiter de la plage éphémère installée face au quai des Carmes...

Tout savoir sur les Accroche-coeurs