Aux Capucins, un nouveau campus pour l'ESEO

Le nouveau campus de l’ESEO a été inauguré vendredi 28 septembre en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique.

Partage Viadeo
Publié le 08.10.2012
Nao, le robot des étudiants en robotique de l'ESEO, a accueilli les personnalités présentes pour l'inauguration du nouveau campus (Photo Thierry Bonnet/ville d'Angers).

C’est un nouveau campus high tech de 14000m2, dessiné par l’architecte angevin Frédéric Rolland, qu’ont découvert vendredi dernier les invités de l’Ecole d’électronique de l’Ouest (ESEO).

Trois bâtiments, deux auditoriums, quatre-vingt-treize salles de cours et bureaux, trente salles dédiées aux clubs étudiants, quarante laboratoires et les dernières innovations en matière de communication interne et externe, de réseaux et de matériels haute-technologie… Au total, un projet de vingt-neuf millions d’euros, dont dix-huit pris en charge par les collectivités.

Un CDI en deux mois

Ces nouveaux locaux, construits en dix-mois sur le plateau des Capucins, offrent l’espace nécessaire à l’ESEO pour poursuivre son développement et répondre à la demande des entreprises à la recherche d’ingénieurs en sciences et techniques de l’information et de la communication.

Une demande croissante, dont témoigne l’exceptionnel taux de placement des jeunes diplômés: 99% d’entre eux trouvent un contrat de travail à durée indéterminée en deux mois…

Egalement présente à Paris et Dijon où les futurs ingénieurs peuvent suivre leurs deux premières années d’études, mais aussi à Shangaï, l’ESEO entend poursuivre son développement. "Il y aura d’autres ouvertures et implantations", a annoncé vendredi Jacky Charruault, directeur général du groupe ESEO.

Une filière dynamique

Alors que l’avenir de l’entreprise Technicolor est encore incertain, c’est une preuve supplémentaire du dynamisme de la filière électronique professionnelle sur le territoire.

Un dynamisme que Jean-Claude Antonini, président d’Angers Loire Métropole, Frédéric Béatse, maire d’Angers et Maï Haeffelin, vice-présidente de la région Pays-de-la-Loire, ont rappelé avec force à l’occasion de cette inauguration et de la venue de la ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique.