Les Ducs s'inclinent mais ont fait vibrer Bercy

Au terme d'une finale à suspense, les hockeyeurs angevins se sont inclinés en coupe de France sur le score de 2 à 1 face à Briançon, dans le palais omnisports de Paris-Bercy.

Partage Viadeo
Publié le 18.02.2013
Les joueurs à l'entraînement avant match. Bercy n'est pas encore plein: au moment du coup d'envoi ils seront près de 14000 spectateurs dans les tribunes, dont 2000 supporters angevins. (Photo: Thierry Bonnet/Ville d'Angers)

Le reportage-photo de la rencontre

Les Ducs sont rentrés sans la coupe. En finale à Bercy dimanche 17 février, face aux Diables Rouges de Briançon, les hockeyeurs angevins se sont inclinés 2 à 1. Une déception, bien sûr, pour les 2000 supporters venus d'Angers, qui n'efface pas l'émotion d'avoir vibré dans l'enceinte du palais omnisports de Paris, plein de près de 14000 spectateurs. Présent dans les tribunes, le maire d'Angers Frédéric Béatse a d'ailleurs salué "la très belle saison de cette équipe exceptionnelle, qui porte haut les couleurs de la ville".

Il s'en est fallu de peu, pourtant, pour que l'issue soit favorable aux Angevins. D'un peu de discipline d'abord. En effet les deux buts briançonnais ont été inscrits alors que les Ducs évoluaient en infériorité numérique suite à des pénalités mineures de deux minutes. Et si les Angevins sont d'habitude à l'aise dans ce genre de situations, fréquentes au hockey sur glace, ils se sont là fait surprendre par des Diables Rouges redoutables de rapidité et d'efficacité.

Des Ducs en manque de réussite

Il a manqué d'un peu de constance aussi. Trois tiers temps de vingt minutes, c'est court, et quand c'est une finale les temps creux ne pardonnent pas. Les Ducs en ont eu un gros, en début de match, qui a permis aux Briançonnais de prendre l'avantage tôt dans la rencontre, obligeant les Angevins à courir après le score.

Enfin d'un peu de réussite. Car bien que menés 2 à 0 à mi-match, les Angevins n'ont pas baissé les bras. A l'image de Brian Henderson, l'un des "internationaux" français des Ducs, qui marquait à la 27e minutes sur une belle passe de Julien Albert. Formé au club et lui aussi membre régulier de l'équipe de France, Albert était d'ailleurs l'un des meilleurs Ducs sur la glace de Bercy, portant à de nombreuses reprises le danger sur la cage du gardien briançonnais. Lequel se montrait impérial, notamment lors du dernier tiers-temps où les Angevins faisaient le siège du but adverse, sans succès...

Place au championnat

Malgré cette défaite en coupe de France, les Ducs ont encore une chance cette année de remporter un titre majeur: celui de champion de Ligue Magnus, plus haut niveau du hockey français. En tête à l'issue de la saison régulière, ils vont aborder en mars la phase des "play-off" en position favorable. De quoi sans doute réaliser un beau parcours, et faire à nouveau vibrer leurs supporters.