Les Ducs d'Angers malheureux en finale

Dans le 7e et dernier match de la finale de la ligue Magnus de hockey sur glace, les Ducs d'Angers s’inclinent devant Rouen (3-4 après prolongation) et laissent échapper le titre national à leur éternel rival.

Partage Viadeo
Publié le 10.04.2013
Après avoir fait le siège de la cage rouennaise, Fortier, l'attaquant des Ducs, va égaliser à trois secondes du terme. Mais le début de la prolongation va être fatal aux Angevins. (Photo Jordane Chaillou/Ville d'Angers)

L’histoire aurait pu être belle. Il reste 3 secondes à jouer avant le gong final. Les Dragons de Rouen font la course en tête depuis le début du match et mènent 3-2 face à des Angevins tout en courage. Les Normands s’apprêtent à fêter leur treizième titre de champion de France. Mais Fortier pour les Ducs en décide autrement et égalise après un énorme cafouillage devant la cage adverse. La patinoire du Haras, encore une fois pleine à craquer, explose de soulagement. Angers décroche les prolongations. La joie est de courte durée: cinquante secondes, pendant lesquelles le joueur angevin Campbell est sorti 2 minutes et Rouen marque le but qui envoie son équipe décrocher la Ligue Magnus pour la quatrième année consécutive.

Une saison remarquable

La fin est cruelle pour les Ducs, qui ont largement dominé la saison régulière en terminant premiers avec huit points d’avance sur leur adversaire du soir et en signant un bilan de 21 victoires contre 5 défaites. Après une campagne de play-offs très serrée, la finale fut au diapason: retournements de situation à gogo, scores étriqués et suspense hitchcockien. Mais à la fin c’est Rouen qui s’impose et les Angevins qui pleurent, en laissant derrière eux un sentiment mitigé. Présents en finale des coupes de France et de la Ligue et du championnat, les Ducs ont échoué de peu à chaque fois. Leur saison est tout de même remarquable. Seul un titre manque. Mais que les Ducs se rassurent, leur public, toujours plus nombreux à l’intérieur comme à l’extérieur de la patinoire du Haras, est là, en toute circonstance. Pas de doute, Angers est devenue une place forte du hockey sur glace français.