Audit financier et rythmes scolaires au coeur du conseil municipal

Lancement d’un audit financier sur les finances de la Ville et concertation sur les rythmes scolaires : le maire d’Angers, Christophe Béchu, s'est saisi du premier conseil municipal depuis son élection pour lancer ces deux chantiers.

Partage Viadeo
Publié le 15.04.2014

Lundi soir, 14 avril, le maire, Christophe Béchu, s’est saisi du premier conseil municipal depuis son élection pour lancer deux chantiers d’importance: l’un sur les finances de la Ville et de ses principaux satellites; le second sur l’évaluation des rythmes scolaires, un an après leur mise en oeuvre dans les écoles de la ville.

"Comme nous nous y étions engagés, nous souhaitons établir un diagnostic des finances de la Ville et poser un état zéro", a-t-il précisé. "Les résultats de cette étude seront communiqués à l’ensemble des têtes de liste candidates au premier tour des élections municipales afin de recueillir leurs sentiments et préconisations et d’assurer la plus grande transparence sur les finances de la collectivité."

Confiée à un cabinet externe dans le cadre d’un marché d’appel d’offres, cette étude visera à répondre à quatre questions majeures: l’évolution récente des charges de fonctionnement et les prospectives, les dépenses d’investissement et leur financement, l’endettement et enfin, la préconisation de gestion et les marges de manoeuvre. "Les conclusions de cet audit seront de nature à orienter le nouveau budget primitif et les plans pluriannuels d’investissements; elles nous aideront à dégager les premières pistes d’économies à réaliser", a poursuivi Christophe Béchu. 

Recueil de témoignages sur internet

Deuxième point à l’ordre du jour, lundi soir: l’évaluation des rythmes scolaires mis en oeuvre depuis la rentrée de septembre dernier dans les écoles publiques de la ville ainsi qu'à l’école Bellefontaine, unique privée à suivre le mouvement. "Les retours contrastés des familles, des personnels éducatifs et des différents intervenants nous conduisent à évaluer le dispositif et à ouvrir une concertation avec l’ensemble des ces acteurs", a rappelé le maire.

La concertation, que pilotera l’adjointe à la famille et la petite enfance, Caroline Fel, va débuter très rapidement par une série de rencontres avec les enseignants, les parents, les associations, le personnel des écoles et les services municipaux pour se poursuivre, dès le 25 avril, sur internet avec l’ouverture d’une "plateforme où les témoignages pourront être recueillis".

"Au retour des vacances de Pâques (ndlr, le 12 mai), les parents, de l’enseignement privé inclus, se verront adresser un questionnaire; les premières orientations étant attendues pour le début du mois de juin. La concertation ne remettra pas en cause la gratuité des temps périscolaires, principe auquel nous sommes attachés pour assurer l’égalité entre les élèves", a conclu Christophe Béchu, avant d’enchaîner sur la désignation des élus qui représenteront la Ville dans plus de quatre-vingts structures dont le CCAS, Angers Loire Tourisme, la Sominval, Rives Nouvelles, Angers Loire Télé, la Sodemel, etc.

Prochaine séance du conseil municipal le lundi 26 mai, à 18 heures.