En 2017, un événement international sur le végétal de demain

En février 2017, professionnels du végétal et grand public auront rendez-vous au parc des expositions d’Angers pour découvrir, réfléchir et imaginer l’avenir du végétal et de ses usages.

Partage Viadeo
Publié le 08.07.2016
avec de gauche à droite: François Beaupère, président de la chambre d’Agriculture de Maine-et-Loire; Laurence Bessonneau, élue de la chambre de Métiers et de l’Artisanat Maine-et-Loire; Eric Grelier, vice-président de la chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire; Jean-Benoît Portier, président de l’Événement Végétal; et Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys. (Photo: Ville d'Angers)

Angers, place forte et reconnue du végétal, se dote d’un nouvel événement dès février prochain. A la tête de l’initiative, les trois chambres consulaires –commerce et industrie, agriculture, et métiers et artisanat- et Végépolys, le pôle de compétitivité à vocation mondiale. "Nous avions envie de faire évoluer le salon du végétal, explique Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys. Son départ sur Nantes a été l’occasion de réveiller les consciences et de se mettre autour de la table pour proposer un nouvel événement, inédit dans la forme comme dans l’esprit." En effet, plus question de salon où les exposants présentent leurs produits. Place à une manifestation hybride à la fois professionnelle (22 et 23 février) et ouverte au public (les 24 et 25 février) où il sera question "du végétal avec un grand V, souligne Eric Grelier, vice-président de la CCI. L’enjeu est bien de réunir les acteurs de toute la filière, les producteurs, acheteurs, prescripteurs et utilisateurs autour des usages du végétal, des modes de consommation et de distribution et des comportements d’achat."

Un végétal aux multiples usages
Il y sera donc question de stratégie et de prospective afin d’imaginer à court terme la présence du végétal dans notre quotidien. "L’ornement et l’embellissement du cadre de vie sera bien évidemment abordé, ajoute Jean-Benoît Portier, président de la manifestation. Mais nous souhaitons aller plus loin en présentant l’utilisation du végétal dans les secteurs de la santé, du bien-être et de l’alimentation, son action dépolluante ou encore ses répercussions sur le climat." Au programme: un grand jardin scénographié dédié aux innovations et au végétal de demain, des rencontres d’affaires via des rendez en B to B, un living lab pour tester et expérimenter des créations en direct, des conférences, des ateliers, un village pour les start-up et un concours prospectif ouvert aux établissements d’enseignement supérieur. L’événement a immédiatement reçu le soutien des collectivités locales: Ville d’Angers, Angers Loire Métropole, conseil départemental et conseil régional. "Nous nous réjouissons de cette initiative, ont exprimé dans un communiqué commun Christophe Béchu, maire d’Angers et président d’Angers Loire Métropole, et Christian Gillet, président du conseil départemental de Maine-et-Loire. Ce nouvel événement à vocation internationale confirme l’excellence de la filière végétale ainsi que la capacité de ses acteurs à se mobiliser autour d’objectifs communs. Il sera le temps fort du végétal dans l’Ouest et permettra de faire rayonner les territoires, condition indispensable de leur développement."