Le maire fait le point sur les chantiers de la ville

Enrobé, canalisations, aménagements urbains... Christophe Béchu, le maire, a fait le tour des chantiers en cours: la place Saint-Léonard dont l’aménagement vient de démarrer, les rues de la Madeleine, Desjardins, Barra, Roger-Amsler ou encore la promenade de la Baumette.

Partage Viadeo
Publié le 31.08.2016
L'important chantier de la rue de la Madeleine. (Photo: Patrice Campion, Ville d'Angers).
Les travaux d'aménagement de la place Saint-Léonard ont démarré. (Photo: Patrice Campion, Ville d'Angers).
La rue Desjardins a été entièrement refaite cet été. (Photo: Patrice Campion, Ville d'Angers).
La nouvelle terrasse en bois du Quai. (Photo: Patrice Campion, Ville d'Angers).

Les travaux de voirie ne connaissent pas la pause estivale. Un constat partagé par le maire Christophe Béchu, lors de la traditionnelle visite des chantiers à la rentrée. "Cette année encore, la municipalité va consacrer 5,8 millions d’euros pour rénover les chaussées et trottoirs de la ville. Et cela sans compter les interventions au niveau des éclairages publics ou encore des canalisations." Parmi les grosses opérations en cours, la rue de la Madeleine. Démarrés fin février, les travaux seront livrés pour le dernier trimestre 2017. Le réseau d’alimentation en eau potable est le premier concerné, notamment avec le changement d’une canalisation posée en 1870. La reprise du réseau d’eaux usées et l’enfouissement des réseaux aériens sont également entamés. Suivra la rénovation complète de la rue: chaussée, trottoirs et sécurisation des parcours cyclables. Le tout sur une longueur de 900 mètres. Montant total: 1,39 million d’euros à la charge de la Ville et 1,26 million d’euros pour Angers Loire Métropole.

Saint-Léonard, deuxième réalisation du plan Places
Autre chantier en cours: la rénovation de la place Saint-Léonard dont l'achèvement des travaux est prévu pour avril. Attendue par les riverains et les commerçants depuis 1971, date de la dernière intervention sur le secteur, l'opération a commencé en juillet par la reprise de l’étanchéité de la trémie. Après de nombreux temps de concertation avec les habitants, la configuration retenue prévoit la création d’un plateau semi-piétonnier avec deux ronds-points franchissables et une seule traversée piétonne entre les deux pôles commerciaux. "L’idée est d’en faire une entrée de ville attractive mais également d’y favoriser une vraie vie de quartier, ajoute Jean-Marc Verchère, adjoint à la Voirie. Pour cela, le stationnement sera maintenu et des espaces végétalisés créés ou agrandis comme devant l’église Saint-Léonard." Montant total: 1,9 million d’euros.

Voie verte le long de la Baumette
Du giratoire Hubert-Grimault jusqu’au stand de tir à l’arc, la réfection de la chaussée et des trottoirs de la promenade de la Baumette est en cours. L’occasion de sécuriser les accès au parc des sports et au centre d’entraînement d’Angers-SCO au moyen de plateaux, mais également de créer une voie verte bidirectionnelle dédiée aux piétons et aux vélos, sous les arbres longeant les deux équipements. Montant total: 350000 euros.
Les rues Barra et Desjardins ont connu pareil coup de jeune. Réfection totale de l’enrobé de la chaussée, mise en accessibilité des arrêts de bus et réorganisation du stationnement en quinconce pour diminuer la vitesse automobile pour la première (240000 euros). Enfouissement des réseaux aériens, reprise de l’éclairage public et des feux tricolores, réparation sur les canalisations d’eaux pluviales, reprise des bordures, des trottoirs et de la chaussée pour la seconde (750000 euros) "Avec le réaménagement de la place du Lycée ou encore la rénovation de la rue Prébaudelle, le quartier prend forme, précise l’adjoint au maire. La prochaine étape prévoit de s’attaquer à la rue du Quinconce, aux abords de l’église Saint-Joseph et de la crèche Marie-Placé et à la place André-Leroy."

Nouvelle terrasse au Quai
Achevés, en cours ou à venir: l’aménagement de la surface d’un nouveau parking à l’angle des rues Garnier et des Carmes en lieu et place de l’ancienne salle de sports (28200 euros), l’extension du hangar à bateaux et l’habillage de la façade de la base du club Angers Nautique Aviron (1,74 million d’euros), la réfection de la chaussée autour de la rue Roger-Amsler pour accompagner l’ouverture d’un restaurant universitaire (225300 euros), ou encore la nouvelle terrasse en bois sur le toit du Quai (342000 euros). Livrée en 2007, la première présentait des risques en raison d’éléments en bois déformés et peu stables. La pose du nouveau revêtement a également permis d’installer des bancs et des panneaux végétaux afin de protéger les riverains de la rue de la Coulée du vis-à-vis.
Au total, soixante-trois rues sont concernées pas des interventions de voirie. "Nous attendons l’enquête publique sur la deuxième ligne de tramway, du 3 octobre au 10 novembre, pour inscrire au programme des travaux de 2017 les grands axes à Belle-Beille et Monplaisir", conclut Christophe Béchu.