Présidentielle 2017: les panneaux numériques au service du débat citoyen

Angers a été choisie pour être pilote de l’opération "Solutions 2017" lancée par la plateforme de lobbying citoyen Make.org, RMC et BFMTV. Objectifs? Réactiver le pouvoir d’influence citoyen pour changer la pratique de la politique.

Partage Viadeo
Publié le 14.10.2016
fondateur de la plateforme collaborative de lobbying citoyen Make.org et le maire, Christophe Béchu, ont lancé l'opération "Solutions 2017" pour remettre le débat citoyen au cœur de la cité, à l'appui des panneaux digitaux Decaux.

De quoi s’agit-il? Depuis quelques semaines, les Français sont invités par RMC et BFMTV à laisser leurs propositions sur des thèmes sociétaux, de politique étrangère et autres, ceux-ci même qui commencent à alimenter les débats en vue des prochaines échéances électorales.

Ces contributions sont déposées sur les sites de deux médias nationaux via la plateforme Make.org. Jean-Jacques Bourdin, notamment, le journaliste vedette de RMC et BFMTV, s’efforce lors de ses "matinales" (mais aussi d'autres journalistes et animateurs de ces médias) de faire valoir ces propositions citoyennes en en faisant part à ses invités politiques. Plus le temps de la Présidentielle approchera, plus les propositions seront massifiées et plus les opportunités deviendront nombreuses pour le(s) journaliste(s) de rebondir, à son gré et selon l’actualité, sur ces propositions citoyennes issues du local.

"Les propositions sont toutes visibles sur la plateforme et sont soumises au vote des citoyens, ce qui permet de se constituer collectivement comme un pouvoir d’influence. Les candidats seront de fait invités à se positionner sur certaines propositions et parfois même à s’engager", explique le fondateur de Make.org, Axel Dauchez. "C’est une manière, encore inédite en France, de permettre aux citoyens de peser dans le débat politique."

Angers, ville pilote

Voici ce que propose le dispositif à tous les Français désireux de retrouver du poids dans la discussion politique.

Mais, dès lundi 17 octobre, Angers apportera un "plus" innovant à ce réveil démocratique. A l’appui des panneaux digitaux JC Decaux -installés en ville- les Angevins pourront prendre part au débat autrement, "au cœur de leur cité".

"C'est bien cet aspect innovant qui m’a amené à accepter immédiatement la proposition de Make.org et d’Axel Dauchez", explique le maire Christophe Béchu. "Les nouvelles technologies au service de la représentation citoyenne, j’y vois l'opportunité de donner la parole aux citoyens bien entendu, ce qui pour nous à Angers, n'est pas nouveau; mais aussi une opportunité de faire rayonner Angers qui, avec cette expérimentation, fera peut-être le buzz, et de rappeler qu’Angers est une terre d’innovation, notamment numérique."

Un thème chaque semaine sur les panneaux Decaux

Comment ça marche? Chaque semaine, et ce dès ce lundi 17 octobre, un thème sera affiché sur les panneaux digitaux et tournera de manière à occuper près de 20% de la diffusion globale. Ce thème, chacun pourra y réagir, à l'aune de son vécu privé, professionnel, de son engagement associatif ou autre, en déposant sa proposition sur la plateforme dédiée  www.solutions2017.com

Après modération, toutes seront affichées sur ces mêmes panneaux digitaux et viendront ainsi abonder toutes les autres déposées sur la plateforme par les Français... "Sur la plateforme, les propositions sont soumises au vote des citoyens, un moyen de massifier l’avis et l‘opinion publique autour de grands thèmes qui ont déjà commencé à alimenter la campagne de la Présidentielle comme le chômage des jeunes, l’éducation, la lutte contre le terrorisme, etc.", poursuit Axel Dauchez.

"Depuis le début de l’opération, et en fonction du thème, nous recevons entre 100 et 500 propositions chaque semaine. L’enjeu sera donc de voir si avec cette expérimentation digitale et numérique, les Angevins seront plus représentés. Je n'ai aucun doute sur l'enthousiasme angevin, et cela tendra à montrer que l’engagement citoyen peut renaître au coeur de la cité et que chacun peut avoir le pouvoir de changer les choses!", a-t-il conclu à l'issue du lancement de l'opération vendredi 14 octobre, au foyer du Grand-Théâtre.

L’opération va s’étendre sur les quinze prochaines semaines.
Pour participer : www.solutions2017.com