2010, année de la biodiversité

Avec l'exposition au Mail, le 17 avril, de 1600 pandas en papier mâché, la Ville et l'agglomération ont lancé tout un programme d'animations dédié à la biodiversité.

Partage Viadeo
Publié le 28.04.2010

1600 pandas en papier mâché exposés au jardin du Mail le 17 avril: ce "happening" orchestré par le WWF a lancé l'année de la biodiversité à Angers.

1600, c'est justement le nombre de pandas encore en vie sur toute la surface du globe. On comprend dès lors que cet animal, symbole de la célèbre organisation de défense de l'environnement, soit à lui seul une illustration des menaces qui pèsent sur la biodiversité.

"L'exposition des pandas au Mail est symbolique de l'action que nous voulons mener tout au long de l'année et bien au-delà, au bénéfice des espèces vivantes", explique Gilles Mahé, adjoint au maire à l'environnement et vice-président d'Angers Loire Métropole en charge de l'agenda 21. "À Angers et dans les communes alentour, les rendez-vous vont s'enchaîner sur cette thématique, ceci en partenariat avec la maison de l'environnement, le muséum des sciences naturelles, la Ligue de protection des oiseaux, l'Ablette angevine et de nombreux partenaires."

Vers un plan "biodiversité"

Objectif: "Mobiliser le grand public, l'impliquer dès la fin 2010 dans l'élaboration d'un plan biodiversité à l'échelle du territoire et lancer une série d'actions concrètes et facilement applicables", poursuit l'élu. "Par exemple, la direction des parcs et jardins d'Angers a développé une gestion du végétal en ville qui tend vers le zéro phytosanitaire. Cela n'a d'intérêt que si les habitants en font autant, dans la manière de jardiner par exemple. Pour cela, il faut en passer par la compréhension, la prise de conscience… Sur ce point nous sommes très confiants, les Angevins ont un rapport fort au végétal. Nous le constatons déjà dans le cadre du travail effectué avec eux sur l'élaboration du Plan climat-énergie territorial. Les collectivités ont un rôle à jouer pour contrer le réchauffement planétaire et la disparition de multiples espèces vivantes, qu'elles soient animales ou végétales..."

Grande cause des Nations unies

L'année 2010 a été proclamée "année internationale de la biodiversité" par l'ONU, avec pour ambition d'alerter l'opinion publique mondiale sur la réalité et les conséquences de la disparition des espèces. Cette mobilisation a été relayée au niveau national par un appel à projets lancé par le ministère de l'Ecologie, auquel Angers a répondu.

De nombreuses manifestations sur ce thème seront ainsi proposées pendant toute l'année, à Angers et dans les communes d'Angers Loire Métropole.

Parmi les temps forts, à noter l'exposition "Biodiversité, le musée sort de sa réserve" (du 7 mai 2010 au 2 janvier 2011, au muséum des sciences naturelles), de multiples visites de l'Arboretum (dont une promenade nocturne avec jeu de lumières le 15 mai dans le cadre de la Nuit des musées), des animations pour les dix ans du jardin bio du lac de Maine, des sorties nature sur l'île saint-Aubin et dans les Basses Vallées angevines, etc.

Tout le programme sur www.angers.fr/biodiversite