Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Des créneaux au choix pour le cross du Courrier de l’Ouest

Menu
  • Partagez sur

Sport // Loisirs

Pas de rassemblement le 11 novembre pour le cross du Courrier de l’Ouest et de la Ville d’Angers, mais des créneaux au choix pour courir au parc de Pignerolle, au bénéfice du Secours populaire.

La crise sanitaire aura finalement eu raison de la 46e édition du cross du Courrier de l’Ouest et de la Ville d’Angers. Ou plutôt de la fête qui l’accompagne, car si le grand rassemblement du 11 novembre n’aura pas lieu, il sera tout de même possible de courir au parc de Pignerolle, à Saint-Barthélemy-d’Anjou, mais le jour de son choix (entre les 7 au 11 novembre), sur le parcours balisé de son choix (de 2, 4 ou 9 km) et à l’heure de son choix (de 9h à 17h), sachant que chaque créneau n’accueillera pas plus de 100 coureurs. De ce fait, les inscriptions sont ouvertes et vivement conseillées. Les familles aussi pourront se dégourdir les jambes sur 1 km (100 inscrits maximum), les dimanche 8 et mercredi 11 novembre, de 9h à 11h ou de 15h à 17h.

Pour chaque participant, 1 euro sera versé au Secours populaire. "Depuis 45 ans, notre cross porte des valeurs de solidarité et de popularité. Nous ne pouvions nous résoudre à l’annuler sans imaginer une solution alternative, dans le respect des préconisations de la Fédération française d’athlétisme. Cette édition a donc été repensée pour permettre au plus grand nombre d’y participer dans un esprit responsable", atteste le directeur de la compétition, Claude Guillet. Les courses se joueront donc à titre purement individuel, loin des chronos et des classements.

Inscriptions en ligne jusqu’au 6 novembre

La newsletter
63275