Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Violences conjugales et intrafamiliales: agir pendant le confinement

Menu
  • Partagez sur

Sécurité // Prévention

Mises à l’abri, lignes d’écoute, 3919… les associations locales et dispositifs nationaux restent mobilisés pendant cette période et de nouvelles initiatives se mettent en place dans les pharmacies et les centres commerciaux.

Le confinement à domicile pendant cette crise sanitaire peut générer ou renforcer les violences conjugales et intrafamiliales. Que vous soyez victime ou témoin de ces violences, vous pouvez agir. Le confinement n’empêche pas de fuir et de vous protéger, les mises à l’abri sont possibles. Les associations locales et les dispositifs nationaux restent mobilisés pendant cette période.

Témoins ou victimes: agir peut tout changer

Que vous soyez témoin ou victime, des services d'urgence et de prévention sont à votre écoute.

  • En situation de danger immédiat, appelez le 17 (police secours). Envoyez un SMS au 114 si vous ne pouvez pas parler (plus d’infos). Rendez-vous dans le commissariat ou la gendarmerie les plus proches de chez vous.
  • Femmes victimes de violences, appelez Violences femmes info au 39 19 (écoute, information, orientation). Pendant le confinement cette ligne anonyme et gratuite est accessible du lundi au samedi de 9h à 19h (ce numéro n’est pas repérable sur les factures et les téléphones).
    Le service arretonslesviolences.gouv.fr permet de signaler les violences en ligne.
    Le tchat service-public.fr/cmi permet d'échanger avec un policier ou un gendarme (femme ou homme), spécifiquement formé à la prise en charge des victimes de violences sexuelles et sexistes. Ce numéro fonctionne 24/24 et 7/7, de manière anonyme et gratuite.
  • Enfants en danger, contactez Allô enfance en danger, par téléphone au 119 ou sur internet : allo119.gouv.fr
  • Ligne à destination des auteurs de violences: préservez votre famille des violences, faites-vous accompagner au 08 019 019 11 (du lundi au dimanche, de 9h à 19h).
  • SOS viols femmes informations. Ecoute, accompagnement et orientation par téléphone, au 0 800 05 95 95 (du lundi au vendredi de 10h à 19h).

Les dispositifs locaux en période de confinement

  • Une permanence au centre commercial Carrefour St Serge à Angers. Une permanence d'aide aux femmes victimes de violences conjugales est ouverte au sein du point d'information éphémère, à la galerie commerciale Carrefour Saint-Serge à Angers, le mercredi de 14h à 16h. Ces permanences se déroulent en toute confidentialité.
    Cette initiative est mise en œuvre par le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles 49 (CIDFF), avec le soutien de la Délégation régionale et départementale aux droits des femmes.
  • De l’aide dans toutes les pharmacies. Vous êtes victime de violences? Vous pouvez désormais trouver de l’aide dans n’importe quelle pharmacie, qui alertera tout de suite les forces de l'ordre.

Les associations locales restent mobilisées

  • L’association SOS Femmes 49 (écoute, orientation, hébergement sous secret d’adresse, mise à l’abri, accompagnement social) est joignable au 06 71 70 95 68 (du lundi après-midi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h) ou par mail: urgence.covid19(at)femmes49.fr
  • Le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (écoute, information sur les droits, accompagnement dans les démarches judiciaires et orientation, questions sur l’exercice de l’autorité parentale dans un contexte de violences) est joignable au 02 41 86 18 04 (du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30) ou par mail: cidff49(at)orange.fr
    L’accueil du CIDFF est de nouveau ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (fermé le mercredi après-midi) dans ses locaux au Pôle Benoîte Groult, 3, rue André-Maurois. Le CIDFF tient également une permanence au point d'information éphémère à la galerie commerciale Carrefour Saint-Serge (3, boulevard Gaston-Ramon à Angers), le mercredi de 14h à 16h.
  • L’Association d'aide aux victimes d'abus sexuels est joignable au 07 67 19 01 85 (lundi et mardi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30) et par SMS. Elle propose des entretiens téléphoniques sur RDV toute la semaine, et peut aussi être contactée par mail: aavas.asso(at)gmail.com
  • France victimes (écoute et prise en charge par des professionnels) est joignable au 02 41 20 51 26 (du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30) ou par mail: contact(at)france-victimes49.com
  • Le Mouvement du nid (écoute et accompagnement des personnes en situation de prostitution) est joignable au 09 63 52 18 30 (24h/24 et 7j/7).
  • Le Planning familial reste joignable au 0 800 08 11 11 (du lundi au samedi, de 9h à 20h).

Obtenir un éloignement

Si vous êtes victime de violences conjugales, vous pouvez bénéficier d’une ordonnance de protection, pour que votre conjoint soit confiné loin de vous. Pour cela, adressez-vous au tribunal judiciaire d’Angers, ou celui de votre lieu de résidence.

N’hésitez pas à demander l’assistance d’un avocat ou à contacter les associations locales pouvant vous accompagner dans vos démarches (CIDFF ou France victimes, dont les juristes pourront vous renseigner).

Angevins, Angevines : informez autour de vous

Une affiche rappelant les numéros utiles est téléchargeable pour informer autour du vous (hall d’immeuble, réseaux sociaux…) afin de prévenir les violences conjugales et intrafamiliales, et rompre l’isolement des victimes. Soyons tous citoyens et solidaires des plus vulnérables.

La newsletter
63020