Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Une rue Jeanne-Moreau pour l’éternité

Menu
  • Partagez sur

La mairie

Les élus et les personnalités du cinéma ont définitivement associé les noms d’Angers et de son festival Premiers Plans à celui de l’actrice Jeanne Moreau, disparue en juillet 2017.

Le fondateur du festival Premiers Plans et ami de l'artiste, Claude-Eric Poiroux; le maire d’Angers Christophe Béchu; le cinéaste israëlien Amos Gitaï; le président du festival Jérôme Clément lors du dévoilement de plaque de la rue Jeanne-Moreau. (Photo: Coralie Pilard/Ville d'Angers)

"Quoi qu'il arrive, Angers restera la seule ville au monde à avoir une rue Jeanne-Moreau avec, au numéro 2, un cinéma qu'elle a beaucoup fréquenté et, au numéro 9, le siège d'un festival dont elle était la marraine incontournable." Mardi 28 août, au moment de dévoiler la plaque de cette nouvelle portion de rue, l’émotion était grande pour Claude-Eric Poiroux, fondateur du cinéma Les 400 Coups, du festival Premiers Plans et ami intime de l’actrice.

Badauds et personnalités ont assisté à cet hommage conduit notamment par le maire d’Angers, Christophe Béchu, et par des personnalités du cinéma comme Serge Taubiana, président d’Unifrance, l’organisme chargé de promouvoir et diffuser le cinéma à l’étranger, Jérôme Clément, président du festival Premiers Plans et ami de la comédienne, Jean-Claude Moireau, le biographe de Jeanne Moreau (Jeanne Moreau, l’insoumise) et le réalisateur israëlien Amos Gitaï, venu rendre hommage à celle qu’il connaissait bien pour l’avoir fait tourner notamment dans Désengagement aux côtés de Juliette Binoche ou encore Plus tard, tu comprendras

Chacun a pu témoigner des liens d’amour qui unissaient Jeanne Moreau à Angers et à son festival de cinéma. Elle y était très présente, notamment chaque fin d’été à l’occasion des Ateliers Premiers Plans qu’elle a créés en 2005, dans le but de donner aux jeunes cinéastes européens "son goût du travail et de la transmission, le tout avec une grande simplicité".

Sur une petite centaine de mètres, la rue Jeanne-Moreau s’étend entre les rues Saint-Laud et des Houlières, dans le prolongement de la rue Claveau qui rend hommage à Charles-Félix-Claveau, maire d’Angers de 1785 à 1789.

La newsletter
62024