Découvrez le territoire avec

Angers Connectez-vous
  • #Angers sur les réseaux sociaux :

Les grands chantiers prennent forme

Menu
  • Partagez sur

Coeur de Maine

Ce mardi 28 août, le maire, Christophe Béchu, a fait le point sur l’avancée des grands chantiers de la ville. Parmi eux, le centre de congrès, la ligne de tramway, Coeur de Maine, le pont des Arts-et-Métiers et la patinoire à Saint-Serge.

Le rendez-vous est devenu traditionnel. Chaque fin d’été, Christophe Béchu et les élus du conseil municipal font le tour des chantiers en cours. Cette année, le choix s’est porté sur les grands projets structurants du mandat qui sont en cours de réalisation. Visite guidée.

Centre de congrès

L’extension sur le jardin des Plantes en cours de réalisation. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
L’extension sur le jardin des Plantes en cours de réalisation. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Vue sur la future terrasse qui pourra accueillir des événements.  (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Vue sur la future terrasse qui pourra accueillir des événements. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
L’impressionnant échafaudage de l'auditorium. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
L’impressionnant échafaudage de l'auditorium. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Les vitres de la façade du boulevard Carnot commencent à être posées. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Les vitres de la façade du boulevard Carnot commencent à être posées. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)

Démarrés en novembre 2017, les travaux de rénovation du centre de congrès ont pris un retard de trois mois en raison d’une quantité d’amiante beaucoup plus importante que ce que laissaient indiquer les prélèvements effectués en amont. La livraison est annoncée pour avril 2019. Date à partir de laquelle l’accueil de congrès, salons et événements, notamment culturels, reprendra dans un outil méconnaissable. En effet, le site vieux de 35 ans a été entièrement revu, à commencer par la réalisation d’une extension à l’arrière du bâtiment, en rez-de-jardin, côté jardin des Plantes. Ces nouveaux espaces modulables comprendront une salle polyvalente de 400 m² avec une zone complémentaire offrant un amphithéâtre de 266 places en gradins. Le tout coiffé d’une terrasse ouverte au public, accessible depuis le grand hall, susceptible d’accueillir des manifestations. L’auditorium est également en cours d’aménagement: reprise de l’acoustique pour l’adapter aux différents usages (cinéma, concerts, congrès, spectacles), agrandissement de la scène, amélioration du confort par le remplacement des fauteuils tout en maintenant une jauge de 1200 places, remplacement de l’équipement scénographique et changement de l’ambiance de la salle par l’ajout de parois latérales en bois. À noter également, la rénovation de la salle octogonale "Grand Angle" (400 places), le réaménagement des bureaux et la réhabilitation de la cafétéria des Plantes en salles de commission et espaces d’exposition modulables de 1200 m². Quant aux extérieurs, une façade vitrée aux lignes modernes et sans crête et des nouvelles entrées dessinées boulevard Carnot et place Mendès-France pour davantage de visibilité et d’accessibilité sont aussi en cours de création.

Le "L" du tramway

Les travaux de voirie du "L" de la nouvelle ligne de tramway démarrent. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Les travaux de voirie du "L" de la nouvelle ligne de tramway démarrent. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)

Si la livraison des lignes B et C du tramway est prévue pour 2022, un premier tronçon d’un kilomètre, en forme de "L", est en cours de construction sur les boulevards Ayrault, Carnot, Bessonneau, Résistance-et-Déportation et Foch. Les interventions sur le dévoiement des réseaux ont pris fin mi-août. Place désormais aux travaux définitifs qui comprennent dans un premier temps la réalisation de la voirie, des trottoirs et des cheminements piétonniers sur l’extérieur des boulevards, en attendant la pose de la plateforme et des rails. L’ambition est de coordonner et mutualiser ce chantier avec deux autres opérations connexes concernées par le tronçon: le centre de congrès et l’aménagement du hall de l’hôtel de ville, deux sites qui seront directement connectés à une station de tramway.

Cœur de Maine: esplanade et pont des Arts-et-Métiers

Christophe Béchu et les élus angevins sur le chantier de l'opération Cœur de Maine. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Christophe Béchu et les élus angevins sur le chantier de l'opération Cœur de Maine. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
La couverture de la voie des berges sera engazonnée. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
La couverture de la voie des berges sera engazonnée. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
L'assemblage du tablier du pont des Arts-et-Métiers. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
L'assemblage du tablier du pont des Arts-et-Métiers. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Le lancement d'une section du nouveau pont est prévu en octobre. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Le lancement d'une section du nouveau pont est prévu en octobre. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)

En descendant vers la rivière, l’opération Cœur de Maine se poursuit. Après la nouvelle voie collectrice pour desservir le centre-ville, la réduction des chaussées et la création d’un terre-plein central pour apaiser la circulation, le réaménagement complet de la promenade Jean-Turc et la couverture de la voie des berges, les travaux se concentrent actuellement dans le secteur Poissonnerie-Molière. Au programme: la création d’un mail arboré sur la place de la Poissonnerie, qui sera libérée de tout stationnement pour accueillir un projet de halles gourmandes dédiées aux produits locaux, la reprise de la chaussée devant le lycée du Sacré-Cœur pour en faire une rue dédiée à la circulation des bus et des vélos, la création d’une voie nouvelle permettant de relier le pont de Verdun à la place Molière, et la mise en herbe de l’esplanade de 3000 m². Objectif: livrer ces nouveaux espaces pour l’été 2019.

Été 2019, date à laquelle seront également terminés les travaux du pont des Arts-et-Métiers, qui accueillera dans un premier temps piétons et cyclistes avant d’y voir circuler le tramway des lignes Belle-Beille/Monplaisir et Belle-Beille/Roseraie. Pour l’heure, la création des piles est achevée et le tablier de l’ouvrage est en cours de d’assemblage avant qu’un premier tronçon soit "lancé" mi-octobre.

La nouvelle patinoire

L'architecture de la nouvelle patinoire commence à prendre forme. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
L'architecture de la nouvelle patinoire commence à prendre forme. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
La dalle et la structure métallique de la piste de glace dédiée au public. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
La dalle et la structure métallique de la piste de glace dédiée au public. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Au centre, la seconde piste de glace qui sera entourée d'une tribune de 3500 places. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)
Au centre, la seconde piste de glace qui sera entourée d'une tribune de 3500 places. (Photo: Jean-Patrice Campion, Ville d'Angers)

Dans le quartier Saint-Serge lui aussi en pleine métamorphose -15 hectares au sud de la zone d’activités vont être entièrement repensés-, la construction de la nouvelle patinoire vouée à remplacer l’équipement vieillissant du Haras avance à vitesse grand V. Un parking public souterrain de 239 places et deux pistes de glace sont prévus: une première destinée au public pour une pratique ludique et une seconde dédiée en partie aux matchs de hockey sur glace des Ducs d’Angers. Cette dernière sera équipée de gradins modulables d’une capacité de 3500 places en configuration de matchs. Une jauge qui pourra atteindre 5000 places quand l’équipement accueillera des spectacles ou d’autres événements sportifs une fois la glace recouverte. En cette fin d’été, l’imposante charpente métallique couvrant la piste ludique, dont le dallage est réalisé, et les locaux alloués au club professionnel est en place. Reste à y réaliser des travaux d’étanchéité et de bardage. Côté piste olympique, la plateforme est en train d’être coulée et la forme des gradins se devine aisément, tout comme les accès à la tribune par de vastes escaliers.

La newsletter
62022